CES 2022 : 23 start-up, pour “une délégation numérique


J-3 semaines pour le Consumer Electronic Show de Las Vegas, l'occasion de dévoiler les 23 entreprises sélectionnées pour la délégation néo-aquitaine et faire le point sur les objectifs.

Conférence de presse CES 2022Aqui.fr

Conférence de presse CES 2022

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 10/12/2021 PAR Margaux Renaut

Dans quelques semaines, du 5 au 8 janvier prochains, aura lieu le Consumer Electronic Show, à Las Vegas au coeur du désert du Nevada, un événement international qui accueillera une délégation néoaquitaine composée d’une vingtaine de start-up. Une sixième participation pour la région Nouvelle-Aquitaine qui poursuit son engagement auprès des entreprises innovantes de son territoire avec une délégation au cœur de la « tech pour un futur responsable », la thématique mise en avant pour cette édition 2022.

Après une édition 2021 en version digitale, le Consumer Electronic Show dit CES revient cette année avec plus de 1500 exposants, dont 18 des 23 entreprises sélectionnées de la délégation de Nouvelle-Aquitaine. « Une occasion en or, selon Benoit Cuisinier-Raynal, directeur général de la CCI Nouvelle-Aquitaine, de gagner en visibilité et attirer du capital, l’objectif ultime de cet événement ». Une grande première pour la moitié de ces entreprises, qui ont bénéficié depuis leur sélection à l’issue d’un appel à candidatures passé au printemps, d’un accompagnement financier et d’une préparation intensive et sur-mesure.

Après une réunion de lancement collective le 27 septembre, les bienheureuses entreprises ont profité d’un coaching au niveau national assuré par Business France sur différentes thématiques telles que les levées de fonds, l’industrialisation ou la distribution ainsi qu’un accompagnement plus personnalisé de la Région Nouvelle-Aquitaine et ses partenaires. Un accompagnement qui s’inscrit dans « l’attention que porte la Région à la performance et la visibilité des start-up de son territoire et particulièrement à leur visibilité à l’international » souligne Pascale Groulaud, manager international et attractivité à la région Nouvelle-Aquitaine.

Nathalie Birac, fondatrice de Finz une des start-up présentes au CES, « très heureuse de participer au plus grand salon technologique du monde », explique que « ce soutien stratégique, a permis d’avoir les bons interlocuteurs afin de tirer le meilleur parti de cette participation au CES ».

 

Le rêve américain pour les start-up de la région 

Le CES est aussi une opportunité de participer au rayonnement international de la Région qui « donne les moyens aux entreprises d’avoir une belle visibilité » affirme Hilaire Fossé, chef du service start-up de la collectivité, « qui les accompagne, les forme et les soutient dans leur développement ». La Nouvelle-Aquitaine compte près de 1000 start-up, soit 10 % de leur nombre total en France dont 1 sur 5 en lien avec le développement durable. « Tech pour un futur responsable », thématique mise en avant et les autres grandes thématiques annoncées pour cette édition 2022 du CES résonnent visiblement dans l’écosystème régional mais surtout dans la volonté de mettre le numérique au service de l’humain. « La tech s’avère très utile, voire essentielle, face aux défis actuels et futurs » assure Hilaire Fossé, « l’important étant d’être vigilant sur les usages et utilisations ».

La France sera cette année encore, le deuxième pays le plus représenté après la Chine, le nombre de start-up françaises présentes sur l’Eurêka Park, espace dédié aux jeunes entreprises innovantes, ayant dépassé le nombre de start-up américaines. Sous la bannière French Tech, ce sont donc 140 entreprises qui représenteront l’innovation française, « un défi exceptionnel » selon Cyril Texier, président de la French Tech Bordeaux pour qui « faire du business n’est pas si évident ». « Il ne faut pas rester entre vous » a-t-il conseillé aux jeunes entrepreneurs, « mélangez-vous, discutez, et n’ayez pas peur de parler anglais ! ». 

 

Les 23 start-up de la délégation de Nouvelle-Aquitaine : 

  • Abys Medical
  • Facil’iti
  • By the Wave
  • Hypnoledge
  • Kidaia
  • Umanimation
  • Bluenav
  • PickWheel
  • Goupil
  • Xubaka
  • Finz
  • Flovea
  • Agence Smart Industry
  • Axis
  • Hiventive
  • ST37
  • Airudit
  • Ouidrop
  • Dydu
  • Ele
  • MyEli
  • Pozzz
  • Joué Music
Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles