La sobriété énergétique au menu du Département


Les conseillers départementaux ont délibéré, le 20 octobre, sur trente dossiers. Le surcoût de la facture d’électricité et de gaz est estimé à 6 millions. Des actions sont lancées dans les collèges et pour lutter contre les passoires énergétiques.

pose d'une chaudièreDépartement de la Haute-Vienne

Une chaudière granulés a été installée au collège de Nantiat.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 21/10/2022 PAR Corinne Merigaud

Six millions c’est donc le surcoût énergétique que devra supporter le Département de la Haute-Vienne sur un exercice. Pour y faire face, il a mis en place en septembre un plan de sobriété énergétique. « Pour la moitié de l’année c’est déjà 3 millions, nous devons en tenir compte pour le vote du budget dans le cadre de la décision modificative n° 2 » annonce Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental.

Ainsi, 12,929 M€ sont ajoutés au budget de 488 M€. Des provisions pour risques et charges qui proviennent, en partie, des droits de mutation à titre onéreux (DMTO) perçus par la collectivité sur les transactions immobilières en hausse depuis deux ans. Cinq millions de plus cette année mais sur lesquels le Département ne pourra compter indéfiniment car en lien avec la conjoncture.

Une facture d’énergie qui flambe

Au total sur l’année, la note d’électricité des collèges va quadrupler passant de 740 000 € en 2021 à 3,17 M€ en 2023. La dépense triplera pour le gaz, estimée à 1,98 million en 2023 contre 620 000 € en 2021. A cela, il faut ajouter les factures des autres bâtiments plus de 3,3 M€ en 2023 contre 958.000 € en 2021.

Pour le gaz, le contrat a été conclu jusqu’à fin 2022 mais, face à un possible réajustement, une enveloppe de 28 500 € est disponible. « Nous avons donné des consignes de bon sens aux chefs d’établissement comme couper le chauffage le week-end et respecter 19°. » Dans ses deux gymnases, la température baisse de 1 à 2 degrés, soit 12 ° maximum et moins en périodes inoccupées.

A la piscine de Saint-Pardoux, la température de l’eau et de l’air ont baissé de 1 ou 2 degrés et « les activités de confort comme les bébés nageurs et le hammam sont arrêtées au profit de l’apprentissage de la natation » indique-t-il. La piscine sera fermée au public durant les vacances de Noël.

Des chaudières biomasse et du photovoltaïque

Pour réduire la note, des travaux d’isolation par l’extérieur sont en cours pour rénover les 34 collèges. Un budget de 9 à 11 M€ par an sera nécessaire. Dans certains collèges, des chaudières biomasse (granulés) moins énergivores ont été installées comme au collège de Nantiat pour remplacer celle gourmande en fioul.

Ailleurs, les travaux seront achevés après la Toussaint comme à Châteauponsac et Bellac, et ils démarreront, début 2023, à Saint-Germain-les-Belles et Rochechouart. A Limoges, les collèges Maurois, Maupassant et Firmin Roz, raccordés au réseau de chaleur, vont bénéficier d’une gestion technique du bâtiment pour chauffer uniquement les locaux occupés. Des panneaux photovoltaïques seront également installés sur d’autres établissements.

pose chaudière grueDépartement de la haute-Vienne

D’autres collèges vont bénéficier d’une chaudière biomasse pour remplacer celles au fioul.


Autre initiative, depuis le 1er juillet, les collèges ne payent plus directement leurs factures d’électricité, acquittées par le Département « à condition qu’ils ne consomment pas plus qu’avant » rappelle son président et pour le gaz, « ce sera effectif au 1er janvier. »

Par ailleurs, un plan départemental de l’habitat sera mis en œuvre à compter du 1er janvier avec l’ambition de rénover 1 500 logements privés d’ici cinq ans. En collaboration avec l’ANAH et les communautés de communes, ce plan sera décliné sur tout le département avec une enveloppe de 2,25 M€ pour réaliser des travaux car « certains propriétaires bailleurs mettent en location des logements qui sont des passoires énergétiques».


Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Haute-Vienne À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles