Paul Chollet, maire d’Agen de 1989 à 2001, est décédé.


L’ancien maire d’Agen, le Dr Paul Chollet, pédiatre, élu conseiller municipal en 1981, élu départemental et régional, puis député, est décédé mardi, à l’âge de 94 ans. Il a incarné la ville et marqué de très nombreuses Agenaises et Agenais.

Paul Chollet, Paul Chollet, Maire d’Agen de 1989 à 2001Ville d'Agen

Paul Chollet, élu au conseil municipal d'Agen de 1981 à 2001 en a été le Maire de Maire d’Agen de 1989 à 2001.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 13/12/2022 PAR Cyrille Pitois

Son parcours a débuté à Duras, sur la terre de son enfance, les coteaux de Guyenne, puis s’est poursuivi à Toulouse et en Algérie avant de rejoindre sa  terre d’adoption, Agen. Il s’est fait connaître comme pédiatre, mais aussi par ses engagements associatifs notamment à l’Unicef et à la Sauvegarde, pour finalement rejoindre la vie politique.

Conseiller municipal d’Agen à partir de 1981, puis adjoint, il sera le député UDF du Lot-et-Garonne à partir de 1986, et le restera jusqu’en 1997. Agen le choisit comme Maire en 1989, mandat qu’il renouvelle jusqu’en 2001.

« Sous son impulsion, Agen a retrouvé une influence nationale, témoigne le maire actuel Jean Dionis. Nous lui devons l’installation du pôle universitaire, la construction de la voie sur berge, l’arrivée de l’Ecole Nationale d’Administration Pénitentiaire et du 48ème régiment de Transmissions, le Florida, le centre nautique Aquasud. Grâce à lui, Agen s’est réveillée et est entrée pleinement dans le 21ème siècle. »

Jean Dionis rend hommage à sa passion de gouverner en même temps qu’à sa passion du rassemblement. « Il aura été un magnifique capitaine d’équipe. Il nous a enseigné une manière d’administrer notre Ville d’Agen faite de travail et en même temps de refus absolu de tout sectarisme, à une époque où les clivages politiques excessifs étaient vivaces et anesthésiants. En ce sens, il a gouverné Agen avec volonté et humanité. »

Passionné de rugby et supporter du SUA, il a suivi de près la transformation du Stade Armandie. Sa dernière sortie publique, le 7 octobre dernier, fut l’inauguration de la plaine de sports et de la nouvelle tribune Ferrasse.

Et Jean Dionis de conclure : « Il a été à la fois un ami, mais aussi un guide et un point de repère dont nous continuons de nous inspirer tous les jours. Dr Chollet, Agen vous dit Merci. »



Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Agen / Lot-et-Garonne À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles