Ricochets, la boucle vertueuse de l’insertion sociale


L'association Ricochets, à Neuvic (24), est au cœur de multiples activités. Reconnue pour son soutien à l'insertion sociale par l'emploi, elle propose des activités tournées vers la transition écologique et joue un rôle économique sur son territoire.

La photo représente le grand espace qui sert d'atelier de couture et se compose de multiples postes pour chaque couturière. Au milieu, une grande table où sont stockés les pièces réalisées, les pièces à traiter et le matériel technique nécessaire. Derrière la table, à droite, Ouafae Chaïbi, encadrante technique d'insertion au service textile, et à gauche Mendy Thoumire, assistante technique. Étalées sur la table devant elles, quelques pièces réalisées dans l'atelier, comme des trousses ou des sacs de courses.Sylvain Desgroppes | Aqui

À droite de la photo, Ouafae Chaïbi, encadrante technique d'insertion au service textile, présente des trousses et des sacs de courses, quelques-uns des accessoires que Ricochets peut confectionner dans l'atelier de couture qui l'entoure.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 13/12/2022 PAR Sylvain Desgroppes

Elle vient de fêter ses quarante ans mais n’a jamais paru aussi jeune et d’actualité. L’association Ricochets, installée à Neuvic-sur-l’Isle (près de Périgueux, en Dordogne), s’inscrit avec force dans le cercle de l’économie vertueuse et de l’insertion sociale. Elle est notamment reconnue par l’État Atelier Chantier d’Insertion.

L’objectif est simple : à travers ses activités dans l’environnement (déchetterie et espaces verts) et le textile (de seconde main), Ricochets et son équipe de dix salariés accompagne plus de quarante salariés en insertion. Un public éloigné de l’emploi depuis une certaine durée, avec des situations sociales ou professionnelles particulières.

Ricochets salarie trois accompagnatrices socioprofessionnelles et cinq encadrants techniques d’insertions pour accompagner le personnel en insertion. L’objectif est de remettre chaque personne en situation de travail, de l’aider à construire son projet professionnel puis de résoudre les possibles freins à son insertion sur le marché du travail.

Une seconde vie aux vêtements

Le pôle textile permet de mettre en avant de nombreux emplois. L’association récolte chaque année environ 36 tonnes de textiles. Il faut des salariés pour trier ce textile sur le plan qualitatif, l’association réorientant les vêtements tachés ou troués vers l’association La Tresse. Une fois ce tri effectué, les vêtements sont catégorisés.

L’étiquette orange portant la marque ”les bobinettes” permet de clairement identifier toutes les créations des couturières de l’association Ricochets. Des créations d’accessoires par définition uniques, puisqu’ils proviennent des tissus de récupération. Ici, des trousses pour équiper des écoliers par exemple.

Ils sont séparés selon les tailles, types de vêtements et saisons. Les plus belles pièces sont orientées vers la plateforme de vente en ligne, et revendues sans transformation. D’autres sont disponibles à la boutique La Bobine, inaugurée en mai 2021 dans le bourg de Neuvic. D’autres enfin partent pour le service couture et confection.

Une équipe de onze couturières transforme en effet les vêtements en divers accessoires : sacs, sacoches, porte-monnaie, couvre-plats, carrés démaquillants lavables… Chaque pièce transformée par l’équipe de Ricochets porte l’étiquette ”Les Bobinettes”. Pour les autres vêtements, la base du prix est claire : le prix du neuf, divisé par quatre.

Social, économique et environnemental

L’association a donc un rôle environnemental, par le recyclage de vêtements, un rôle social, avec une insertion par l’activité économique bénéfique au territoire, et enfin un rôle économique, en apportant de réelles compétences aux salariés : autonomie, travail en équipe, capacités d’organisation, contact avec la clientèle, gestion d’un magasin…

Ouafae Chaïbi, encadrante technique d’insertion au service textile, se réjouit d’avoir rejoint un projet si dynamique : « On travaille à échelle humaine, on participe au développement local, on accompagne des personnes éloignées de l’emploi, le tout dans une démarche écoresponsable et solidaire », sourit-elle.

Des écoles du territoire se mobilisent

Dans le cadre de la 14ème édition de la ”Semaine européenne de la réduction des déchets”, l’ADEME coordonne un ensemble d’actions sur tout le territoire. Parmi les plus de 7200 animations qui se sont déroulées en France du 19 au 27 novembre, plus de 530 étaient en Nouvelle-Aquitaine. Ricochets a participé l’évènement. Le Syndicat Mixte Départemental des Déchets de la Dordogne, par l’intermédiaire de son animateur Patrick Simon, a mobilisé plusieurs écoles de la communauté de communes Isle Vern Salembre pour qu’elles réalisent une collecte de vêtements. Pendant une semaine, 5 écoles élémentaires ont ainsi permis de récolter 187 kilos de vêtements donnés à Ricochets.

Infos pratiques !

L’espace de réception des dons, l’atelier de stockage, de tri, et de confection se situent au sein de la zone artisanale de Théorat, à Neuvic (24).

La nouvelle boutique « La Bobine » se situe au 12, avenue du Général de Gaulle, 24190 Neuvic.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Neuvic-sur-l'Isle / Dordogne À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles