La gauche conserve la majorité de l’assemblée départementale


La gauche l'emporte ou conserve ses positions dans 17 cantons sur 25. Un canton reste aux communistes. Il n'y aucun élu frontiste dans le département.

La nouvelle assemblée départementale sera installée jeudiAqui.fr

La nouvelle assemblée départementale sera installée jeudi

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 4 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 27/06/2021 PAR Claude-Hélène Yvard

On connait désormais le visage de la nouvelle assemblée départementale de la Dordogne. Il y aura 16 élus pour la droite et le centre et 34 élus pour la gauche dont deux communistes qui conservent le canton d’Isle Manoire. Trois cantons avaient vu l’élection de leurs conseillers dès le premier tour. Il n’y a aucun élu frontiste : le parti de Marine Le Pen était présent sur le seul canton de Saint-Astier. Sur Périgueux, la droite ne conserve qu’un seul canton sur deux. La nouvelle assemblée départementale sera installée jeudi et Germinal Peiro, devrait être renouvelé dans sa fonction de président.

En Dordogne, si la participation est un peu plus élevée que lors du premier tour, elle demeure faible avec 41,41 % de votants. Sur certains cantons, l’absention dépasse largement les 60 %, comme à Périgueux, sur Isle Manoire, où un seul bînôme était en lice, sans challengers. La majorité socialiste perd quatre cantons, celui de Thiviers, de Coulounieix-Chamiers, le Périgord central qui revient à des centristes, et pays de la Force, canton détenu par des communistes. A Coulouniex-Chamiers, c’est le maire divers droite de Coulounieix-Chamiers, qui est élu. Il connaît bien le Département pour y avoir siègé pendant la mandature précédente, mais il était alors élu de Périgueux. Les communistes ne conservent qu’un seul canton celui d’Isle Manoire avec deux élus, Marie-Claude Varaillas et Jacques Auzou. Le Rassemblement national essuie un net recul : présent que dans un seul canton, le binôme frontiste est largement battu avec 32,40 % des voix. La nouvelle maire de Thiviers (divers droite) Isabelle Hivoz devient elle aussi conseillère départementale
La droite et le centre (certains étant classés dans des candidats divers) l’emportent dans huit cantons. Certaines élections ou réélections sont logiques : celles de Francine Bourra et Dominique Bousquet (LR) qui avaient raté leur réélection de peu lors du premier tour en raison de la faiblesse de participation, et celles de Christel Defoulny et d’Eric Frétillère sur Pays de Montaigne et de Gurson, canton historiquement à droite. Dans certains cantons, cela s’est joué à une poignée de voix. Sur le canton de Périgueux 1, courte victoire du binôme composé de Laurent Mossion et Florence Borgella avec 19 voix d’avance sur les candidats de la majorité départementale Emeric Lavitola et Anne Marchand. A gauche, la réélection des conseillers sortants socialistes Pascal Bourdeau et Juliette Nevers s’est jouée seulement avec 65 voix d’avance, sur le Périgord vert Nontronnais. 
La session d’installation du nouveau conseil départemental est prévue jeudi : elle devrait voir la réélection du président de Germinal Peiro. 

Résultats canton par canton

Bergerac-1 : Le binôme Josie Bayle et Christophe Rousseau (droite) sont élus avec 56,11 % des voix. Thierry Larelle et Hélène Lehmann (gauche avec PS) avec 22,93 %, recueillent 43,89 % des voix.

Bergerac-2 : Frédéric Delmarès et Cécile Labarthe, conseillers sortants,  sont réélus avec 61,35 %% des voix, face au tandem composé Christophe David-Bordier et Sophie Thomas (centre droit), 38,65 %.

Brantôme. Le binôme de droite Josiane Boyer et Pascal Mazouaud, en tête à l’issue du premier tour, est battu. Sont élus pour la gauche, Mélanie Célérier et Olivier Chabreyrou avec 50,80 % des voix.

Coulounieix-Chamiers : Le binôme divers droite Thierry Cipierre et Marie-Laure Faure arrive en tête avec 54,04 % des voix. Ils sont élus dans ce canton ancré à gauche depuis des décennies. ls étaient opposés au deuxième tour aux socialistes Sacha Molesini et Nathalie Audy, qui reccueillent 45,86 % 

Haut-Périgord Noir : Francine Bourra et Dominique Bousquet, pour les Républicains recueillent 60, 84 % % des voix devant le binôme composé de Philippe Chabrol et Sandrine Géraud (Union de la gauche). Ils sont réélus.

Isle-Loue-Auvézère : Corinne Ducrocq et Bruno Lamonerie (gauche avec PS) l’emportent avec 59,49 % des suffrages. Thomas Semeny et Myriam Thomasson (SE) obtiennent 40,51 % des voix.

Isle-Manoire : Jacques Auzou et Marie-Claude Varaillas (PC, EELV, Génération. s) sont réélus avec 100 % des voix ils n’avaient pas de challengers face à eux. L’abstention s’élève à 65 %.

Montpon-Ménestérol : Rozenn Rouiller et Jean-Michel Sautreau (DVG) 53,57 % sont élus. Nathalie Dollé et Franck Salat  (DVD) réalisent 46,43 % des voix.

Pays de la Force : Pascal Delteil et Raphaëlle Lafaye (centre) sont élus avec 50, 90 % des exprimés. Ils devancent le binôme  Thierry Auroy-Peytou et Nathalie Trapy (gauche avec PS), de 84 voix.

Pays de Montaigne et Gurson : Christel Defoulny et Eric Fretillere  (DVD) : 59,92 % ; Serge Fourcaud et Célia Landreau : 40,08 %

Périgord Central : Bénédicte Boisvert-Fournaud  et Thierry Nardou (PS) : 47,17% ; Claudine Faure et Alain Ollivier (DIV) : 52,83 %. Les candidats du centre sont élus.

Périgord Vert Nontronnais :  Les conseillers sortants socialistes Pascal Bourdeau et Juliette Nevers sont réélus avec 50,62 % avec 65 voix d’avance. Le binôme sans étiquette Béatrice Cibot et Thierry Pasquet réalise 49, 38 %. 

Périgueux-1 :  Laurent Mossion (conseiller sortant LR) et Florence Borgella sont élus avec 50,29 % avec 19 voix d’écart. Anne Marchand et Emeric Lavitola (PS) sont battus (49,21%)

Périgueux-2 : Les socialistes Paul Maso et Mireille Volpato (29 %) sont élus avec 53,96 % des voix face au binôme de droite Samuel Duval et Natacha Mayaud (46,04%). Ce canton bascule à gauche.

Saint-Astier : Le binôme divers gauche Véronique Chabreyroux et Jacques Ranoux ( 67,60%) l’emportent face au Rassemblement national Pascale Léger et Serge Muller (32,40 % des voix).

Sarlat-la-Caneda : Fabienne Lagoubie et Benoît Secrestat (gauche et PS) sont élus avec 59,96 % des voix face Basile Fanier et Nathalie Lavergne (40,04%)

Sud-Bergeracois : Le binôme PS Sylvie Chevallier et Jérôme Bataille sont élus avec 53,45 des voix face au tandem divers droite Hervé Delage et Annie Aublanc (46,55%)

Terrasson-Lavilledieu  Le duo PC-PS Régine Anglard et Michel Lajugie sont réélus avec 60,28 % des voix. Ils étaient opposés à Jean-Michel Chanquoi et Gaëlle Gauthier-Lajonie qui obtiennent 39,72 %

Thiviers : Stéphane Fayol et Isabelle Hyvoz, le tandem divers droite, est élu avec 54, 39 % des voix. Au deuxième tour, ils devancent le binôme socialiste Françoise Decarpentrie – Michel Karp, qui reccueille de 45,61 % des suffrages.

Trélissac : Les socialistes Christelle Boucaud et Stéphane Dobbels atteignent 69,94 % des voix Le binôme Modem Marie-Hélène Belombo et Hussein Khairallah recueillent 30,09 % des voix.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Dordogne À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles