Agen : les 59 emplois de Jechange.fr repris par Selectra


Le tribunal de commerce d’Agen a confirmé mardi 13 décembre la reprise de la société Jechange.fr par l’enseigne Selectra, leader la comparaison des offres internet, mobile, énergie, assurance… 59 emplois sur 80 sont sauvés à Estillac et au Maroc.

Gaël DuvalArchives- Flavia JeChange

Gaël Duval, entrepreneur de la Tech, fondateur de Jechange, finalement satisfait de la reprise par Selecta.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 14/12/2022 PAR Cyrille Pitois

Le monde des start-ups traversent des turbulences. L’univers de la tech subit comme d’autres secteurs de l’économie des revers consécutifs à la guerre en Ukraine, à l’inflation qu’elle a déclenchée et à l’explosion des prix de l’énergie. Jechange.fr créé en 2006 par le multi entrepreneur, Gaël Duval, s’est développé sur un service de e-commerce consistant à générer des économies sur les factures des particuliers, grâce à une stratégie de comparaison des offres en matière de fourniture d’énergies, d’assurance, de téléphonie mobile… Une recherche encore plus pertinente en période de changement de domicile, qui s’est écroulée avec le brutal ralentissement des déménagements pendant à la pandémie du Covid.

“La suspension des déménagements fragilise le modèle”

« Après dix ans de croissance et une rentabilité atteinte, le covid a stoppé net l’ensemble du business : l’arrêt des déménagements puis la crise énergétique ont fini de fragiliser le modèle, les fournisseurs d’énergies stoppant d’un seul coup leurs acquisitions de clientèle, » relate Gaël Duval, qui a pris l’initiative de déposer le bilan le 6 octobre dernier. Précédemment Gaël Duval a créé cinq entreprises dont trois ont été revendues en phase de développement.

Quatre repreneurs se sont manifestés au chevet de Jechange auprès du tribunal de commerce. « Ma préférence allait à l’offre Affinicia, qui prévoyait de reprendre les 80 salariés et s’engageait avec une stratégie de déploiement d’un centre d’appels avec des emplois nouveaux en Lot-et-Garonne, » explique Gaël Duval. Mais c’est une autre plateforme de comparaison des abonnements du quotidien, Selectra, que retient finalement le tribunal de commerce.  “Je suis finalement satisfait que la marque redémarre avec de vrais professionnels. C’est l’essentiel, “ témoigne Gaël Duval.

Selectra reprend l’ensemble des activités de Jechange.fr, hormis le crédit. Soit 59 emplois, dont 30 à Agen et 29 au Maroc. « Selectra et Jechange ont une histoire parallèle sur un marché similaire, » explique Aurian de Maupéou, l’un des fondateurs de Selectra dont le siège est à Paris et qui compte 1700 salariés avec des implantations dans quinze pays. « Mais l’histoire s’est mieux passée pour nous. Nous allons pouvoir reprendre tout ce qui marche chez Jechange et apporter nos recettes et nos clients, pour poursuivre la même mission à l’exception du crédit, » dévoile l’entrepreneur de la tech. « Il faut réenchanter le rêve et convaincre les salariés qui ont connu une période difficile de recommencer avec nous. Nous allons commencer par opérer les actifs qui marchent bien : centre d’appels et site internet.”

“Le marché se porte très mal”

Le marché n’est pas différent pour Selectra : « Il se porte très mal. Mais notre chance est d’être assis sur quinze pays où l’on travaille avec les fournisseurs d’énergies mais aussi les acteurs des télécoms ou de l’assurance. Nous avons aussi des engagements de la part des enseignes de l’énergie pour relancer l’activité à compter du mois de février. Ils sont en mesure de le faire car ils ont la visibilité sur les prix de marché, » prévoit Aurian de Maupéou.

Pas question pour le repreneur de déménager les centres d’appels d’Agen ou Casablanca. « Nous avons l’habitude de travailler à distance avec de petits centres d’appels systématiquement dirigés par quelqu’un issu de l’équipe. » Le repreneur achète aussi les murs de l’actuelle implantation d’Estillac à proximité d’Agen. Plus question de déménagement.

Selectra n’est pas en territoire inconnu. La société est déjà implantée à Bordeaux par croissance externe et a ouvert une boutique à Toulouse.  

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Agen / Lot-et-Garonne À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles