Chantier de la gare de La Rochelle : bientôt le terminus


Les accès et le parvis de la gare centenaire de La Rochelle, sont en cours d'achèvement avec un mot d'ordre: multimodalités entre véhicules à moteur, piétons et cyclistes.

Vue de la façade de la gare de La Rochelle depuis la nouvelle passerelle qui sera bientôt en serviceVirginie Valadas

Vue de la façade de la gare de La Rochelle depuis la nouvelle passerelle qui sera bientôt en service

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 27/07/2022 PAR Virginie Valadas

Après deux ans d’un très important chantier, les travaux de requalification de la gare SNCF de La Rochelle sont presque achevés. Ce nouvel espace multimodal permettra une circulation complètement repensée des véhicules mais aussi des piétons et des vélos, grâce à l’installation d’une passerelle qui relie le nord (côté vieux port) et le sud de la gare (côté marais de Tasdon). Le tout sera inauguré du 18 au 22 novembre prochain, l’occasion de fêter également le centenaire de cette « belle dame » située à une encablure du centre-ville. Les travaux auront eu un coût total de 40,4 millions d’euros.

La passerelle sera bientôt terminée, elle reliera l’arrière la gare de La Rochelle (le sud) à l’avant (le nord). Jean-François Fountaine, maire et président de la communauté d’agglomération de La Rochelle a souhaité faire un dernier point d’étape avant l’inauguration de cette infrastructure rénovée en novembre prochain. Pendant cinq jours, du 18 au 22 novembre, le centenaire de la gare de La Rochelle récemment liftée sera fêté avec un mapping (une projection en son et lumière) sur sa façade. Mais qu’on se rassure, le bâtiment a conservé toute sa façade et son architecture historiques, telles que dessinées par Pierre-Joseph Esquié dès 1909. 

L’esplanade sur le parvis de la gare est quasiment finalisée elle aussi. Elle est aujourd’hui « une zone de rencontres » comme l’a précisé Olivier Prentout, adjoint au maire en charge des mobilités urbaines, « c’est-à-dire une zone où le piéton est prioritaire ». L’élu jugeant utile de le rappeler puisque cette notion n’a été introduite au code de la route que depuis une dizaine d’année. Cette zone de rencontres permet aux automobiles de circuler mais à très petite vitesse (20km/h maxi), puisqu’aucun passage piéton n’y est délimité. L’esplanade fait la jonction avec le centre-ville et le vieux port par le bus, les taxis, les pistes cyclables et notamment la Vélodyssée qui traverse la Charente-Maritime, et enfin par un cheminement piéton. 

Un espace arboré et équipé de brumisateurs

L’esplanade, si elle paraît aujourd’hui « minérale » a pourtant été conçue par les architectes pour apporter à moyen terme des ilots de fraîcheur avec 34 arbres plantés, avec des essences qui résistent aux canicules. Ces arbres sont destinés à fournir de l’ombre dès lors qu’ils auront atteint entre 15 et 20 mètres dans quelques années.

La nouvelle esplanade de la gare a été pensée pour fournir des ilots de fraîcheur avec 34 arbres plantésVirginie Valadas

La nouvelle esplanade de la gare a été pensée pour fournir des ilots de fraîcheur avec 34 arbres plantés

Mais ce n’est pas le seul élément qui fournira de la fraîcheur. Sur une zone de 300m, le parvis est équipé de brumisateurs à déclenchement automatique sauf en période de restriction d’eau. Les brumisateurs sont intégrés dans le sol, éclairés la nuit. 

Dans le même revêtement que l’esplanade, une grande pente très large sera reliée à la passerelle qui passe au-dessus des rails. Elle-même sera arborée et équipée de bancs. Sous la passerelle, une Maison du vélo sera installée ainsi qu’un local aménagé pour accueillir 150 vélos.

Une circulation complètement repensée

Quant aux accès à la gare pour la majorité des voitures, pour les autobus de La Nouvelle-Aquitaine et notamment pour la ligne 3 qui relie la gare de La Rochelle à l’île de Ré, ils se feront par le sud de la gare où des parcs de stationnement (200 places) et la gare routière sont encore en travaux. Les quais avec les panneaux d’information de la SNCF seront directement accessibles par des escaliers et des ascenseurs depuis la passerelle. Finie la traversée de la ville de La Rochelle pour aller déposer ou prendre quelqu’un à la gare, dorénavant tout le trafic routier passera par le rond-point de Périgny ou le marais de Tasdon par Aytré depuis la quatre-voies. L’accès sera facilité par une ouverture sur le boulevard Simone-Veil et l’avenue Jean-Moulin. Une très bonne nouvelle, notamment pour les Rétais qui accèderont plus vite et plus facilement à la gare.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! La Rochelle / Charente-Maritime À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles