Macron en comité restreint à Rochefort


Anne-Lise Durif
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 14/06/2018 PAR Anne-Lise Durif

Emmanuel Macron a passé les troupes en revue sur la place d'Armes de la base

Emmanuel Macron a passé les troupes en revu sur la place d’Armes, où s’est tenue une cérémonie officielle durant laquelle trois militaires des forces spéciales ont été décorés pour faits d’armes et la nouvelle promotion sortante baptisée “Charles Quette”, du nom d’un aviateur disparu lors d’une opération au-dessus de Soissons durant la première Guerre Mondiale.


Les élus locaux présents à la cérémonie

Parmi les élus locaux présents à cette cérémonie, on a pu apercevoir le président du Département Dominique Bussereau, le président de Région Alain Rousset, l’ancien président de Département Claude Belot, les députés et sénateurs de Charente-Maritime.

Le président s’est ensuite entretenu avec quelques élèves de première année de l’école des sous-officiers de l’Armée de l’Air, qui accueille 6300 élèves et stagiaires par an.

 Emmanuel Macron en visite à la base de l'Armée de l'Air à Rochefort

Une visite présidentielle classique, suivie par un “pool presse” restreint, avec quelques journalistes triés sur le volet. Difficile de travailler, pour les 16 autres médias présents (essentiellement régionaux et agences de photos), maintenus à bonne distance tout au long du déplacement du président !  Difficulté renforcée par le fait qu’un pool presse se doit normalement de partager ses sons, images et photos avec les autres médias afin qu’ils puissent faire leur propre reportage à partir de ces données brutes… Et que cette fois-ci les 3 médias du pool ont conservé l’exclusivité de leurs images, sons et autres formes de données. Les images ont notamment été vendues à une agence de presse payante (non présente ce soir là), vers laquelle les médias hors pool ont été priés de se tourner, avec, donc, une obligation d’acheter cette matière à laquelle on l’avait empêché d’accéder toute la journée.

 Emmanuel Macron en visite à Rochefort

Après sa visite matinale à la base militaire, Emmanuel Macron s’est rendu à la Maison de Pierre Loti, à côté de laquelle l’attendait la foule. Le président s’est prêté au jeu des poignées de main et des selfies.


Stéphane Bern et la ministre de la Culture Françoise Nyssen

L’animateur Stéphane Bern et la ministre de la culture Françoise Nyssen ont rejoint Emmanuel Macron pour cette visite de la Maison Pierre Loti, fermée depuis 2012 pour restauration. Stéphane Bern est revenu sur la polémique survenue il y a plusieurs jours concernant le projet de lancement du Loto du Patrimoine (en septembre) de la Maison de Pierre Loti, certains des écrits de l’auteur faisant l’objet de controverses.  “Ma position est simple, je sauve les maisons, pas les réputations. Je ne fais pas d’anachronisme mémoriel”, a-t-il déclaré, demandant à ce que l’on cesse les amalgames. “Ce qu’on écrivait au XIXe siècle, on ne l’écrirait pas aujourd’hui. […] Plutôt que de rester sur ce fantasme de ce qu’aurait pu écrire Pierre Loti, ce serait bien qu’on se remette à le relire, on n’y découvrirait des choses formidables […] et cela permettrait à chacun de se faire sa propre analyse de ses écrits.” Avant d’annoncer une bonne nouvelle pour l’édifice : “On a revu les budgets sur les sommes nécessaires pour rouvrir la Maison de Pierre-Loti, on y arrivera entièrement avec le Loto du Patrimoine”, a assuré Stéphane Bern. “Aujourd’hui nous sommes là pour célébrer cette formidable initiative du loto du patrimoine”, a renchéri Françoise Nyssen. “En participant à la rénovation de ce lieu emblématique, on permet aussi à une ville de s’ouvrir et de se revitaliser. C’est un des critères qui a été retenu pour choisir cette maison pour être soutenu dans le cadre du Loto du Patrimoine.” Objectif : créer de l’emploi, en partie pour la jeunesse, dans ce bassin de vie où le taux de chômage tourne autour de 13%.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
On en parle ! Charente-Maritime À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles