Le camping de Thiviers a bénéficié du chèque numérique


Céline Thouzeau, gérante du camping à Thiviers a reçu un chèque numérique de 500 euros de l'Etat pour financer une partie de ses investissements informatiques.

Mme Thouzeau a bénéficié du chèque numérique de l"étatAqui.fr

Mme Thouzeau a bénéficié du chèque numérique de l"état

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 08/07/2021 PAR Claude-Hélène Yvard

Dans le cadre du plan de France relance, les entreprises de moins de 11 salariés peuvent percevoir une aide de 500 euros pour l’acquisition de solutions numériques. 10 000 TPE de Nouvelle-Aquitaine devraient en bénéficier d’ici fin juillet. En Dordogne, 390 entreprises ont entrepris cette démarche. C’est le cas du camping le Repaire à Thiviers, entreprise de trois salariés employés à l’année. La gérante Céline Thouzeau a pu bénéficier du chèque numérique de 500 € délivré par l’Etat pour l’aider a financer une partie de l’achat du logiciel de réservation en ligne.

Aujourd’hui, sans internet, point de salut, surtout lorsque l’on est installé en milieu rural. De plus en plus d’entreprises, des petites en particulier, des entrepreneurs exerçant seuls, en ont pris conscience avec la crise du Covid. Les services de l’Etat, à travers son plan de relance, a mis en place plusieurs dispositifs pour les accompagner dans leur transformation numérique : des diagnostics gratuits réalisés par les chambres de commerce et d’artisanat, un accompagnement gratuit pour les TPE qui souhaitent la mise en oeuvre d’un plan d’action de numérisation, ou encore une subvention de 500 euros, pour l’achat de solutions numériques. En Dordogne, 390 entreprises ont bénéficié du chèque numérique. C’est le cas de Mme Céline Thouzeau. ” J’ai pris la gestion de ce camping le 1er janvier dernier, il compte 108 emplacements. J’avais programmé un certain nombre d’investissements dans le domaine du numérique, à la fois pour les clients, qui ont ici un accès au wifi gratuit et pour la gestion quotidienne de mes réservations et de mes plannings. Mes investissements ont représenté une somme importante, soit  6000 euros. Ces 500 euros, c’est un coup de pouce. La démarche se fait en ligne, c’est relativement simple. Il suffit de numériser les factures pour justifier des sommes dépensées : la somme est versée sous un délai d’un mois, explique la gérante, qui attend pour le début de l’année prochaine, le raccordement à la fibre. “Elle passe au bout de la route, raccorder mon établissement sera la prochaine étape. Les clients veulent du débit. C’est devenu un critère essentiel.”

Les autres dispositifs
 

Le Gouvernement finance 3 millions d’euros de diagnostics numériques pour les petites et moyennes entreprises , réalisés par les chambres de commerce et les chambres de métiers et de l’artisanat. Les diagnostics ont pour but d’évaluer la maturité numérique des entreprises et de les aider à s’engager dans leur transition numérique en mettant en oeuvre un plan d’action. Un accompagnement gratuit est proposé aux TPE et PME, qui souhaitent bénéficier d’un programme de sensibilisation ou la mise en œuvre d’un plan d’action de numérisation. Elles doivent être créées depuis plus de 2 ans et générer un chiffre d’affaires supérieur à 20 000 euros. Deux types de formation sont possibles. D’une part, des accompagnements-actions : des parcours répartis sur plusieurs semaines à destination des dirigeants d’entreprise afin d’expérimenter un usage ou un type de solution numérique en réponse à un besoin concret. D’autre part, des formations-sensibilisations : des sessions de formations centrées sur les difficultés opérationnelles des TPE et des PME pouvant être résolues par des types de solutions ou des usages numériques spécifiques. Ces séances pourront se dérouler en ligne. 75 entreprises périgourdines en ont bénéficié. 

Il existe aussi des aides pour les collectivités et pour les associations, notamment l’aide au recrutement de conseillers numériques France services : ils sont au nombre de 15 dans le département, à ce jour. 

 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Dordogne À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles