Aqui.fr intègre le groupe de presse bordelais Keyop Média


Après une année d'incertitudes Aqui.fr va poursuivre son activité au sein du jeune groupe de presse Keyop Média, au côté de deux autres médias bordelais

Aqui.fr rejoint Finance Mag et Say au sein du groupe Keyop MédiaKeyop Média

Aqui.fr rejoint Finance Mag et Say au sein du groupe Keyop Média

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 02/01/2022 PAR Solène MÉRIC

Placé en procédure de sauvegarde suite au décès de son fondateur Joël Aubert en février dernier, Aqui.fr va pouvoir poursuivre sa route. Le Tribunal de Commerce de Bordeaux a en effet validé le 28 décembre dernier, le plan de continuation d’entreprise proposé par Guillaume-Olivier Doré, entrepreneur et investisseur Français, spécialiste de la finance et fondateur de l’éditeur de presse Keyop Média. Aqui.fr, dont les 6 emplois et la ligne éditoriale sont pérennisés, rejoint ainsi Finance Mag et Say Intelligences Économiques au sein de ce jeune groupe de presse en plein développement.

Jamais deux sans trois. Fondé en 2015 à Bordeaux, Keyop Média rassemblait déjà, avant la récente arrivée d’Aqui dans le groupe, deux médias créés par Guillaume-Olivier Doré. Finance Mag (ex Fintech Mag) décrit par son créateur comme « un média B to B qui éclaire depuis 2015 les professionnels sur la finance et l’innovation » et SAY Intelligences économiques, qui sous le format mook, est diffusé par les Editions Hermann France. Cette revue trimestrielle, lancée fin 2020, et développée en partenariat avec le site américain Project Syndicate, a quant à elle vocation à « éclairer les transitions économiques et énergétiques que nous vivons en ce moment ».

“Créer un groupe de médias avec une offre éditoriale de qualité, de proximité et accessible à tous”

Quant à Aqui.fr, le site intégré à Keyop Média, conservera sa ligne éditoriale « historique » au sein du groupe ; à savoir l’actualité et l’information locale et régionale, soucieuse de valoriser les initiatives et les bonnes idées sur le territoire de Nouvelle-Aquitaine, tant économiques, et notamment issues de l’économie sociale et solidaire, mais aussi sociales, politiques, culturelles… Une ligne en concordance avec les intentions portées par le groupe de presse et son président fondateur. Celui-ci explique en effet, que « notre ambition est de créer un groupe de médias avec une offre éditoriale de qualité, de proximité et accessible à tous. Or, Aqui.fr, qui nous rejoint, est le média pionner de l’info économique locale en ligne. Je suis heureux qu’il puisse continuer à se développer et à porter haut les couleurs d’une information régionale de qualité et exigeante ! ». Autre engagement du patron de Keyop Média : un trio de média apportant un éclairage lisible « mais pas simpliste », la présentation des avis contradictoires mais « sans jamais laisser les extrémistes confisquer le débat ».


Au-delà de la poursuite des activités d’Aqui.fr et du maintien de tous ses salariés, journalistes ou non, cette reprise s’inscrit dans les projets de développement du groupe qu’il vient de rejoindre. Un développement de Keyop Média que Guillaume-Olivier Doré défend facilement, et ce même dans une conjoncture globale de difficultés pour la presse : « Je suis convaincu qu’il existe aujourd’hui un espace économique pour des médias qui s’inscrivent dans la réflexion, le décryptage, et le prolongement de l’information », appuie-t-il.

Une campagne de crowdfunding

Pour mener à bien ces projets de développement, Keyop Média a lancé depuis mi-décembre, une campagne de crowdfunding sur la plate-forme Happy Capital. Le groupe vise une levée de 300 000 € pour développer ses trois médias. Objectif : donner au groupe des moyens supplémentaires et « bâtir une communauté de contributeurs et de lecteurs, qui soit la plus engagée possible dans nos projets », appuie Guillaume-Olivier Doré. C’est selon lui, la meilleure recette, déjà éprouvée, pour « construire des médias parfaitement adaptés à la manière dont les gens veulent lire et consommer les médias aujourd’hui ».

 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! France À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles