icone plume

L'ÉDITO

 par Joël AUBERT Joël AUBERT
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
27/03/2016

Des “Molenbeek” français… les parallèles simplistes du ministre Kanner

Entendons-nous : il ne s’agit pas de nier l’existence de ces lieux, le plus souvent à la périphérie des grandes villes, qui ont accueilli des populations de tous horizons. Il ne s’agit pas, non plus, de méconnaître le fait qu’ils sont souvent, en partie, le théâtre d’une économie parallèle où la drogue autorise l’argent facile et les belles bagnoles. Mais il y a une façon de décrire les situations qui, au lieu de donner les meilleures chances au travail de fond qui, ici et là, est entrepris, stigmatise des territoires. Et, sans doute ce qui est la pire des choses, légitime dans leur for intérieur les discours communautaristes et les récupérations des fondamentalistes.

Songeons, en particulier, à la création judicieuse qui a démarré en 2012 des Zones de Sécurité Prioritaires (ZSP) et ceci dans l’ensemble du pays. Aujourd’hui il en existe 80. Le renforcement des moyens de la police et de la gendarmerie, l’implication directe de la justice dans le suivi des personnes, le travail de proximité discret, mais souvent essentiel, des éducateurs donnent des résultats. Nous en sommes le témoin dans l’agglomération bordelaise où la rive droite est concernée par ce travail de fond qui conjugue renseignement, répression du trafic de stupéfiants en particulier dans des périmètres connus, mais aussi accompagnement des décisions de justice. Et effort d’éducation pour faire échapper les jeunes à des représentations simplistes. Pour peu, s’agissant de l’islam qu’un imam fasse œuvre de pédagogie et que des actions soient entreprises contre la tentation de la radicalisation... le constat résolument alarmiste du ministre Kanner n’est pas adapté à certains périmètres. Affirmer cela ce n’est pas garantir qu’aucune dérive ne se produira ; en revanche c’est défendre l’importance d’un travail coordonné, certes de longue haleine, mais primordial qui n’a pas besoin de contre-publicité.

Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire ! Éditos précédents