Saison touristique 2021 : La Nouvelle-Aquitaine s’en sort


La saison touristique 2021 a permis aux établissements de tourisme de se remettre des chiffres catastrophiques enregistrés en 2020.

Grande plage de BiarritzFélix Dufour

Grande plage de Biarritz

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 27/09/2021 PAR Margaux Renaut

La crise sanitaire a impacté un grand nombre de secteurs dont ceux du tourisme et de la restauration qui viennent de vivre deux étés bien difficiles. Le bilan de la saison touristique 2021 en Nouvelle-Aquitaine était l’occasion pour Philippe Nauche, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge de l’économie territoriale, du tourisme et de l’intelligence économique, de mettre en lumière les nettes améliorations de la fréquentation des établissements de tourisme ainsi que les points de vigilance encore significatifs pour la région.

Après des mois de difficultés, Philippe Nauche a annoncé que « 91 % des professionnels du tourisme se sont dits satisfaits de la fréquentation du mois d’août ». Une nette amélioration par rapport à 2020 qui avait enregistré plus de 40 % de baisse, en termes de fréquentation, par rapport à 2019. Cette année, selon Christelle Chassagne, conseillère régionale des Deux-Sèvres et administratrice du Comité régional du tourisme (CRT), c’est surtout la fidélisation des touristes français, 15 % des français ayant visité la Nouvelle-Aquitaine, qui a permis à « 53 % des professionnels de dépasser leur chiffre de 2020 » et « d’atteindre un chiffre proche de celui de 2019 », soit seulement 6 % de moins qu’avant la crise sanitaire. 

Toujours inférieure à 2019, la fréquentation étrangère et le retour des européens, a tout de même était rendue possible grâce « à la reprise progressive de la connectivité aérienne et l’effet rassurant et facilitateur du pass sanitaire à l’échelle européenne ». Facilitatrice donc, l’obligation du pass sanitaire n’a pas eu un impact trop important sur le tourisme, le mois d’août ayant même été le témoin « d’un retour des touristes à l’hôtel qui jusqu’alors avaient tendance à préférer les locations meublées ». Cependant, la météo peu clémente de ces mois d’été, n’a pas favorisé l’attractivité des activités de plein air, leur fréquentation ayant « moyennement satisfait », 40 % des professionnels.


Toujours une forte attractivité du littoral 

 

Christelle Chassagne, a ensuite rappelé que « la Nouvelle-Aquitaine est la 2e région la plus touristique de France générant 140 000 emplois et 18 milliards de recettes en 2019 ». Une attractivité touristique, que Philippe Nauche qualifie de « relativement équilibrée » sur l’ensemble du territoire, puisque l’été 2021 a révélé « une traditionnelle sur-performance du littoral qui n’a provoqué, cependant, aucune désaffection des territoires de l’intérieur ». 

Le vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a profité de la présentation de ce bilan pour exprimer la volonté de la Région « de permettre aux familles de partir en vacances, au moyen d’un dispositif plus pérenne que ceux déjà existants ». En effet, seulement 59 % des français ont réussi à partir en vacances cet été, un chiffre nettement inférieur aux 77 % de 2019. Autre difficulté notable sur le territoire, le recrutement et l’hébergement des saisonniers qui pâtissent actuellement de « conditions compliquées avec des logements, pour autant qu’ils en trouvent, éloignés de leurs lieux de travail ». Pour résoudre ce problème, Philippe Nauche assure que « la région va discuter avec d’autres acteurs afin d’élaborer un plan d’action efficace ».

Dernière bonne nouvelle de cette saison touristique, la réussite de Terrà Aventura, chasse au trésor touristique portée par le Comité régional du tourisme, qualifiée de véritable « success story » par Philippe Nauche. Une augmentation de 50 % du nombre de joueurs avec 630 000 joueurs de plus qu’en 2019.

Bien que, selon Christelle Chassagne, « la Nouvelle-Aquitaine s’en sorte bien », l’opinion des professionnels du secteur reste mitigée avec 50% d’entre eux qui se disent inquiets pour l’automne. En effet, la fin des aides de l’Etat, précieuses pour les entreprises, augure de nouvelles difficultés que la Région souhaite « amortir » en proposant des aides et « des dispositifs d’accompagnement aux financements ». 

 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! TOURISME > Nos derniers articles