Le Futuroscope vertueux grâce aux thermofrigopompes


Le Futuroscope s'engage dans le respect de l'environnement. Cela passe par le chauffage et la climatisation vertueuse de ses bâtiments grâce aux thermofrigopompes.

Ce jeudi 23 juin 2022, le Futuroscope a inauguré ses nouvelles thermofrigopompes. Elles produisent simultanément du chaud et du froid.Aqui.fr

Ce jeudi 23 juin 2022, le Futuroscope a inauguré ses nouvelles thermofrigopompes. Elles produisent simultanément du chaud et du froid.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 27/06/2022 PAR Julien PRIVAT

Le Futuroscope vient d’inaugurer son nouveau réseau de chauffage et de climatisation. Un réseau bas carbone qui se veut donc respectueux de l’environnement. Une étape d’une démarche qui s’inscrit dans le cadre du programme environnemental 2025 lancé par la parc d’attraction de la Vienne.

Le Futuroscope rentre dans une nouvelle ère. Une ère qui se veut plus vertueuse. Le parc d’attraction de la Vienne revendique tout un programme environnemental pour réduire son impact écologique. L’objectif dès la fin de 2025, zéro émission de carbone et aucune utilisation d’énergie fossile. « Nous sommes en train d’écrire une nouvelle histoire. On veut faire figure d’exemple. Le Futuroscope a une ambition nouvelle avec le plan de 304 millions d’euros signé pendant la crise du Covid-19 pour le développement et l’optimisation du site », indique Rodolphe Bouin, président du directoire du Futuroscope.  

Alimentée exclusivement par de l’électricité verte

Le côté environnemental passe par une nouvelle installation inaugurée en présence du Pdg du Groupe EDF, Jean-Bernard Lévy, puisque Dikeso, une filiale de Dalkia, faisait partie du groupe EDF, qui est en charge de ce projet. « C’est une démarche originale dans un lieu exemplaire », souligne le P-DG d’EDF. « Il faut que les jeunes viennent profiter d’une bonne dose d’énergies renouvelables. Et c’est avec une grande fierté que Dalkia apporte sa pierre à l’édifice d’un monde sans carbone. » 

Située en retrait des attractions du Futuroscope, cette nouvelle centrale de production de chauffage et de climatisation est alimentée exclusivement par de l’électricité 100% verte. Autrement dit, une électricité produite uniquement à partir de sources d’énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire, géothermique, houlomotrice, marémotrice, biomasse). A l’intérieur, on y trouve trois thermofrigopompes. Il s’agit de machines frigorifiques qui permettent à la fois de produire de la chaleur et du froid. Son principe de fonctionnement est assez proche de celui d’une pompe à chaleur classique sauf que la source de froid a autant d’importance que la source chaude. L’énergie prélevée sur la source froide sert à réfrigérer, l’énergie rejetée sur la source chaude permet de chauffer l’eau d’un ballon de stockage ou un réseau de chaleur.

Deux des trois thermofrigopompes. Elles produisent simultanément du chaud et du froid. Elles se veulent également bas carboneAqui.fr

Deux des trois thermofrigopompes. Elles produisent simultanément du chaud et du froid. Elles se veulent également bas carbone

Une dizaine de bâtiments du Parc desservis

Il aura fallu deux ans d’étude de faisabilité avant la mise en service depuis le 1er juin de cette chaufferie / climatisation nouvelle génération et vertueuse. « Le réseau fait 1,6 kilomètre et dessert une dizaine de bâtiments du parc, ainsi que l’Arena, et l’hôtel Cosmos », précise Christophe Renaudeau, chargé d’Affaires travaux Dalkia sud ouest. Le circuit de ce réseau de chaleur mesure 1,6 kilomètres pour une production de 16 GWh de chaleur et 6 GWh de froid. « A terme, il servira aussi pour le parc aquatique « Aquascope » ». Le projet est également de chauffer et climatiser le lycée pilote innovation international (LP2I) à proximité. Cette production de chaud et froid en simultanée permet d’économiser chaque année 200 tonnes de rejet de CO2, soit 109 véhicules dans la circulation. 

Le parc du Futuroscope passe au vert. L'objectif d'ici fin 2025, zéro carbone et aucune utilisation d'énergies fossiles.Aqui.fr

Le parc du Futuroscope passe au vert. L’objectif d’ici fin 2025, zéro carbone et aucune utilisation d’énergies fossiles.

e Futuroscope a d’autres projets de verdissement. Comme, entre autres, la couverture de ses parkings par des ombrières de panneaux photovoltaïques. L’objectif du Parc est clair : réduire de 80% ses émissions de gaz à effet de serre. Les 20% restant seront séquestrés sous forme de puits carbone. Et cette neutralité carbone, c’est déjà pour demain ou plutôt la fin 2025. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Poitiers / Vienne À lire ! ENVIRONNEMENT > Nos derniers articles