“Bientôt” un cluster autour de l’économie circulaire


La création d'un cluster de l'économie circulaire est une des annonces de rentrée d'Alain Rousset qui appelle à l’accélération des transitions.

Alain Rousset lors de sa conférence de presse de rentrée septembre 2022Sébastien Blanquet-Rivière – Région Nouvelle-Aquitaine

Alain Rousset lors de sa conférence de presse de rentrée septembre 2022

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 27/09/2022 PAR Solène MÉRIC

« Désidéologiser la question de la nature, ». Le mot d’Alain Rousset est un peu lourd mais l’idée, tout en coupant habilement l’herbe sous les pieds des écologistes, pas si complexe. L’heure n’est plus aux débats politiques, « vains » dans ce domaine, mais à la « nécessité d’une accélération et d’un investissement massif ». Renouvelant son ambition de faire de la Nouvelle-Aquitaine « la première région éco-responsable », deux larges chantiers sont lancés par la collectivité : « la souveraineté alimentaire » et « la souveraineté industrielle », à la lumière de la transition écologique et de l’innovation.

« La culture de l’innovation et de l’anticipation a quitté notre pays », regrettait Alain Rousset lors de ses propos de rentrée. Le plan de relance France relance à 30 Mds €, « c’est rien, c’est petit bras » estime celui qui en matière de souveraineté technologique en appelle « à la mobilisation générale de tous les acteurs ». Citant notamment l’électronique, les principes actifs des médicaments, la batterie du futur, le développement de niches en matière d’énergies renouvelables comme autant de secteurs à (re)conquérir, il promet « bientôt », un cluster autour de l’économie circulaire. En la matière, il évoque en exemples régionaux, la déconstruction d’hélicoptères à Biarritz, la déconstruction de panneaux photovoltaïques à Saint-Loubès, ou celle d’aimants pour en récupérer des terres rares. « L’économie circulaire, c’est hyper-vertueux car c’est le ré-usage et la création d’emplois », plaide-t-il.

Au croisement de l’innovation, de la technologie et de l’environnement, le président de la région promet que l’on « va s’emparer de plus en plus du thème de la santé . Il ne faut pas qu’en la matière la France décroche. » Au-delà de son programme de santé global (homme animal nature) « One health » ou de son projet (pas si simple) d’implantation d’une école vétérinaire à Limoges, « la Région, annonce son président, va mettre en place un plateau technique qui portera sur les maladies émergentes et les traitements dédiés ». Mais pas sans la mobilisation de crédits européens et de l’Etat.

Agriculture : “ne pas vivre comme si on n’était 20 ans en arrière” 

Quant à la deuxième jambe permettant à la région de poursuivre sa stratégie de transition écologique à horizon 2030, la souveraineté alimentaire, là aussi « il faut accélérer et accompagner les transitions », pointe le président de la Région qui sait aussi, en tant que président du Comité de Bassin Adour-Garonne, le déficit hydrique historique du bassin pour lequel 230 M de m3 d’eau manquent à l’appel. « 38% de nos rivières sont à sec en Nouvelle-Aquitaine » souligne-t-il. « Concernant l’eau ou les pesticides on ne peut pas vivre comme si nous étions 20 ans en arrière », tonne-t’il. Un mot d’ordre donc: le soutien à l’agroécologie, qui permet de ne pas oublier non plus le défi autour de la biodiversité qui paie aussi le prix de la sécheresse.

Interrogé sur le sujet des bassines en ex Poitou-Charentes, Alain Rousset a rappelé « qu’il n’y a pas d’agriculture sans eau. Si on veut arrêter de pomper dans les nappes, il faudra des ressources de substitutions. Garder de l’eau de surface est plus rationnel et plus écologique que de pomper l’eau des nappes en juillet et en août. » Une affirmation « sans ambiguïté », mais prévient-il, pas sans condition : « une agriculture sans pesticides, la coopération agricole s’y est engagée, et le contrôle public de l’utilisation de cette eau ».

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles