Biarritz : Julio Larraz au Bellevue ou l’absurdité du pouvoir – tout l’été


DR

Biarritz : Julio Larraz au Bellevue ou l'absurdité du pouvoir - tout l'été

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min

Publication PUBLIÉ LE 30/06/2008 PAR Joël AUBERT

Julio Larraz est né à Cuba, mais il a dû fuir son île en 1961, soit deux ans après l’arrivée de Fidel Castro au pouvoir. Il avait 16 ans. De ses Caraïbes natales, il garde une fascination pour la lumière, la mer et ses côtes. De son exil politique, il lui reste une méfiance pour le pouvoir. C’est essentiellement autour de ces deux thématiques que s’articule l’exposition qui lui est consacrée cet été au Bellevue.
Julio Larraz, en grande partie autodidacte, a commencé comme caricaturiste. Ses caricatures politiques étaient publiées dans le New York Times, le Washington Post et le Chicago Tribune. Aujourd’hui, il se consacre totalement à la peinture, mais il met toujours en scène des personnages du pouvoir politique, religieux, économique. Ses sujets sont souvent utilisés comme des métaphores dénonçant l’absurdité du pouvoir, les intrigues politiques que l’artiste affronte avec ironie et un langage créatif.
Un peintre autodidacte
Julio Larraz est également fasciné par les formes, les relations entre les couleurs, son style se démarque par ce plaisir pour la belle matière, son goût pour la couleur calcinée, les bruns, les terres de Sienne, les ocres, en contrepoint aux merveilleux bleus, aux verts, aux blancs éclatants. Derrière pièces vides, ses fenêtres ouvertes sur la mer, ces immensités obsédantes, c’est également le thème de l’exil que Julio Larraz évoque en permanence.
On le voit, Julio explore de nombreuses thématiques mais reste avant tout fidèle à la figuration, clef de voûte de sa peinture. Il nourrit ses œuvres de ses réflexions et de ses analyses qu’il puise dans la littérature, le cinéma, l’art ancien et le moderne.
Une soixantaine d’œuvres récentes seront exposées cet été à Biarritz.


Julio Larraz au Bellevue, du 5 juillet au 5 octobre 2008.
Renseignements : 05 59 22 37 10.

S.A.L.




Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Pyrénées-Atlantiques À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles