Ski dans les Pyrénées : il y a eu du monde sur les pistes


Après presque deux ans de fermeture, les domaines skiables renouent avec leur clientèle. Masques sur le nez et pass sanitaire en main, l'engouement est là.

Ski alpin dans les Pyrénées - Station de GouretteN'Py

Ski alpin dans les Pyrénées - Station de Gourette

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 06/01/2022 PAR Solène MÉRIC

Les fortes chutes de neige de novembre et décembre ainsi qu’un soleil généreux ces 15 derniers jours de décembre, ont permis d’assurer des vacances de Noël réussies dans les stations du réseau N’Py. A Peyragudes, Piau Engaly, Grand Tourmalet, Luz Ardiden, Cauterets, Gourette et La Pierre Saint Martin, les skieurs sont venus en nombre pour goûter à nouveau aux joies du ski et le protocole sanitaire en place n’a rien ralenti à cet élan. Il faut dire que la glisse et les domaines skiables avaient manqué aux vacanciers depuis presque 2 ans… et vice versa.

Sur les domaines skiables, le pass sanitaire est obligatoire pour emprunter les remontées mécaniques à partir de 12 ans et 2 mois. Le port du masque est quant à lui obligatoire dès 11 ans dans les files d’attente des remontées mécaniques, dans les attroupements autour des remontées mécaniques et « dans la mesure où la distanciation physique n’est pas possible ». Des contraintes qui ne semblent pas avoir freiné l’enthousiasme des skieurs, qui sur les téléskis et tapis n’embarquant qu’un skieur à la fois ainsi que lors de la pratique du ski, peuvent se passer du masque. Plus que le masque et autres contraintes sanitaires, c’est bien la météo qui reste le principal facteur de la fréquentation des pistes. Or, après quelques craintes en début de saison pour certaines stations contraintes à la fermeture en raison du risque d’avalanches ou de routes non accessibles, les vacances de Noël ensoleillées ont finalement bien montré l’impatience des vacanciers à remonter sur des skis.

Forte augmentation de la fréquentation
Un constat dont se félicite Carole Delga, Présidente de la Compagnie des Pyrénées, à laquelle appartient la marque N’Py : “Ces vacances de Noël prouvent une nouvelle fois l’attractivité des Pyrénées, les amoureux de ski et de grand air ayant répondu présents en nombre. Après presque deux ans d’attente, les vacanciers ont pu profiter des multiples activités proposées dans nos stations, dans le respect des mesures sanitaires ». Et les chiffres sont là pour le démontrer : les stations N’PY enregistrent pour les vacances une augmentation de la fréquentation de 2% par rapport aux vacances 2019/2020 qui avaient elles-mêmes été particulièrement excellentes. Par rapport à la moyenne des 5 dernières saisons (de 2016 à 2021), la fréquentation est en hausse de 26%.

Des chiffres portés, beaucoup, par la première semaine des vacances de Noël qui a enregistré une fréquentation importante : 131 326 journées ski à comparer avec les 96 713 skieurs de 2019 et ce « malgré un calendrier défavorable cette année, Noël tombant un samedi », note les responsables du réseau N’Py. La seconde semaine (entre Noël et Nouvel an) affiche quant à elle un léger recul avec deux jours de très mauvais temps malgré des journées de fréquentation record, dont la journée de jeudi 30 décembre. Près de 50 000 journées ski ont en effet été commercialisées sur l’ensemble des stations du groupe.
Autant de chiffres forcément réjouissant pour l’économie locale. « Le succès de nos domaines skiables a permis de garantir 1 000 emplois et d’assurer de belles retombées économiques, notamment pour les commerçants, hébergeurs et professionnels du ski et de la montagne du territoire », confirme Carole Delga.


Vacances de février, de premiers signes positifs
La semaine en cours, qui accueille majoritairement une clientèle espagnole, encore en vacances scolaires, devrait voir se maintenir la belle dynamique « avec d’ores et déjà un taux de remplissage de 74% », affirmait le réseau de stations au 31 décembre.
Un réseau qui se satisfait aussi du succès de sa plateforme de réservation en ligne dont les chiffres eux aussi progressent. Les ventes en ligne sont en effet en augmentation de 47% par rapport à la saison 2019/2020. « Une augmentation qui s’explique en partie par la situation sanitaire _l’achat en ligne sur n-py.com permettant d’éviter tout passage en billetterie_ et par le confort offert aux clients qui évitent toute attente avant d’aller skier », analyse avec satisfaction les responsables.

Mais le réseau voit plus loin, et pour ce qui est des vacances de février, les taux de remplissage semblent déjà montrer des signes positifs : il est de 82% pour la 1ère semaine de vacances (dont bénéficient du 5 au 12 février les habitants de l’académie de Nantes), 90% du 12 au 19 février (au cours de laquelle se croiseront vacanciers venant des régions de Bordeaux, Paris et Nantes), 77% du 19 au 26 février (Bordeaux – Paris et Toulouse) et enfin de 50% du 26 février au 5 mars (Toulouse). Afin d’encourager d’éventuels vacanciers hésitants, le réseau N’Py rappelle à toute fins utiles, que de nombreux hébergeurs ont mis en place des conditions d’annulations assouplies…. de même que des offres commerciales, « week-end givrés », des « semaines crazy » sont à retrouver sur le site n-py.com.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Pyrénées-Atlantiques À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles