Des chèques fermiers pour soutenir les producteurs


Des chèques cadeaux de 10 euros à dépenser chez des producteurs près de chez vous, c’est le retour de l’opération « Mangez fermier » pilotée par la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne. Une initiative pour soutenir les circuits-courts.

un chèque fermier 10 €Corinne Merigaud | Aqui

Des chèques fermiers de 10 euros à commander pour soutenir les producteurs locaux.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 02/11/2022 PAR Corinne Merigaud

Pour cette 3ème édition de « Mangez fermier », des chèques cadeaux d’une valeur de 10 euros sont disponibles auprès de la Chambre d’agriculture. L’idée est simple, des entreprises, des collectivités, des associations achètent ces bons d’achat qu’ils offriront ensuite à leurs personnels. Les citoyens peuvent également en acheter. Une double bonne action car tout le monde en sort gagnant. Les bénéficiaires ont un coup de pouce pour leur pouvoir d’achat pour s’approvisionner en produits locaux de qualité et les agriculteurs ont un débouché supplémentaire.

« Nous avions lancé l’opération en 2020 après le Covid suite à l’afflux de consommateurs vers les circuits courts, rappelle Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture, malheureusement, c’est vite retombé. C’est un moyen de soutenir les producteurs en circuit-court avec une démarche consom’acteurs. »

L’an dernier, ils étaient 52 à se partager plus de 20 000 euros

Les chèques sont à échanger chez tous les producteurs inscrits à cette opération dont la liste figure sur une carte interactive disponible en ligne  et le site web de la Chambre d’agriculture. Une vaste gamme de produits est proposée bœuf, agneau, volailles, porc, escargots, charcuterie, fromage, fruits et légumes, pâtes, sève de bouleau, châtaignes, poisson… « J’invite les producteurs à s’inscrire le plus largement possible qu’ils soient adhérents au réseau Bienvenue à la Ferme ou non insiste l’élu, l’an dernier ils étaient 52 à se partager plus de 20 000 euros. »

L’opération “Mangez fermier” favorise les achats en circuit-court à la ferme.

Actuellement, sept organismes ont commandé des chèques cadeaux dont la validité est de trois mois mais qui pourront être échangés jusqu’à fin mars. « On sait que s’ils ne sont pas dépensés dans les trois mois ils ne sont généralement pas utilisés, ce serait dommage car c’est une opération lancée vraiment pour les fêtes » remarque-t-il. Les chèques sont à dépenser directement à la ferme, sur les marchés événementiels comme celui de Noël ou en drive fermier. Une initiative qui semble unique comme il le précise « je n’ai pas de retours du réseau des Chambres comme quoi ça se fasse ailleurs. Pour une fois qu’on fait quelque chose de bien ! ».


100 000 euros commandés par le Département

Parmi les collectivités qui participent, le Conseil départemental a voté une enveloppe de près de 100 000 euros lors de sa dernière séance plénière. « C’est une manière de soutenir les agriculteurs en circuit-court qui subissent de plein fouet la crise notamment celle de l’énergie estime Alain Auzeméry, vice-président en charge de l’agriculture, chaque agent soit près de 2 000 recevra cinq chèques de 10 € à dépenser sur les marchés. Ce dispositif va améliorer leur pouvoir d’achat et leur faire découvrir des producteurs près de chez eux. Ils pourront acheter une dinde ou une oie pour les fêtes. Nous espérons que ce sera un succès. Et plus il y aura d’agriculteurs, mieux ce sera.»


Pour la troisième fois, l’Association pour adultes et jeunes handicapés de la Haute-Vienne participe en offrant un chéquier de 50 euros à ses 215 ayant-droits. Partenaire historique, la municipalité de Boisseuil n’a pas passé commande, contrainte par sa facture énergétique et les travaux du restaurant scolaire. « Nous avons dû faire des coupes dans le budget regrette l’élue, l’an dernier, nous avions offert 2 000 euros en chèque cadeau à nos agents pour les remercier de leurs efforts durant le Covid. Nous avons toujours la volonté de soutenir les producteurs locaux, nous verrons l’année prochaine… ».

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Haute-Vienne À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles