Limoges recevra le Championnat de France de natation


Le bassin olympique de Limoges Métropole dans la ligne de mire des nageurs français

Le bassin olympique de Limoges Métropole dans la ligne de mire des nageurs françaisCorinne Merigaud

Le bassin olympique de Limoges Métropole dans la ligne de mire des nageurs français

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 10/11/2021 PAR Corinne Merigaud

Après le succès rencontré en 2015, Limoges accueillera à nouveau le Championnat de France de natation du 5 au 10 avril 2022. Quelque 600 compétiteurs sont attendus à l’Aquapolis de Limoges Métropole pour décrocher les différents titres et leur billet pour les Championnats du Monde en mai au Japon et les Championnats d’Europe en août à Rome.

Du 5 au 10 avril, le bassin olympique de l’Aquapolis sera à nouveau dans la lumière avec le Championnat de France de natation sept ans après avoir accueilli la fine fleur des nageurs français juste après son ouverture. De nombreux clubs avaient très envie de revenir à Limoges. La communauté urbaine Limoges Métropole et la Ville avec le soutien de la Région et du Département ont candidaté à nouveau pour recevoir cette compétition très médiatique. « C’est une très bonne promotion du sport en Limousin et cela permet de montrer notre territoire au niveau national » estime Fabien Doucet, vice-président de Limoges Métropole chargé des sports.

Les représentants des collectivités locales et la de Fédération française ont présenté le Championnat de France

Les nageurs français ne lâcheront rien pour se qualifier aux Championnats du Monde et d’Europe qui auront lieu quelques semaines plus tard. « Pour la Fédération, ce sera le point de départ de 90 % des sélections de nos équipes en vue de la qualification pour les Championnats d’Europe et du Monde précise Bernard Dalmon, vice-président et trésorier de la Fédération française, environ 550 à 600 nageurs sont qualifiables et les jeunes qui arrivent ont envie de croquer des anciens ». Le président de la Ligue régionale n’a pas caché sa satisfaction même si les prochains mois s’annoncent bien remplis pour le comité d’organisation. « Les clubs sont très contents de revenir dans ce bassin extraordinaire assure Marc Debergues, ce sera peut être un départ pour beaucoup de jeunes promoteurs de Nouvelle-Aquitaine qui vont se bagarrer pour rentrer dans les finales. » Ce sera le cas pour le local de l’étape Swann Plaza qui, après treize ans aux Dauphins aixois, a rejoint cette saison le TOEC Toulouse.

Pour cet événement, les collectivités ont engagé 60 000 euros mais les retombées seront importantes. « C’est une façon d’abonder l’économie locale avec environ mille personnes par jour pendant une semaine qui vont se loger et consommer sur place assure Sylvie Rozette, adjointe au maire de Limoges, les socio-professionnels ne demandent que des événements comme celui-là et des hôtels sont déjà réservés ». La visibilité du territoire sera particulièrement intéressante à l’approche des JO 2024 à Paris pour attirer des délégations étrangères, des Canadiens sont venus en repérage la semaine dernière.


Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Limoges Métropole / Haute-Vienne À lire ! SPORT > Nos derniers articles