Les élèves haut-viennois en piste pour les J.O.


Le Conseil départemental de la Haute-Vienne a organisé ses premières journées olympiques à Limoges. L’objectif est de transmettre les valeurs de l’olympisme aux enfants.

les enfants s'initient au tennis de tableConseil départemental 87

Les élèves ont pu s'initier à différentes disciplines représentées aux prochains J.O. de Paris.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 01/12/2022 PAR Corinne Merigaud

Le centre Chéops était transformé en stade pour accueillir les Jeux Olympiques version scolaire. En deux jours, 250 élèves de CM2 et 6ème ont découvert quelques-unes des disciplines représentées aux J.O. de Paris. L’opération « Haute-Vienne 2024, en course pour les jeux ! » pilotée par le Conseil départemental se prolongera jusqu’en juin 2024. Une manière ludique de sensibiliser les enfants aux valeurs de l’olympisme. Pour marquer cette olympiade, dix-neuf journées seront organisées jusqu’aux J.O. Au final, ce sont 39 collèges et 150 écoles répartis sur l’ensemble du territoire qui y participeront.

Il faut rappeler que le Conseil départemental avait refusé de payer pour le passage de la flamme sur ses terres. Une décision parfaitement assumée par Jean-Claude Leblois, le président du Département, à l’instar de plusieurs de ses homologues. « La contrepartie des 180 000 euros demandés à la collectivité était d’avoir la flamme seulement une journée entre avril et juillet 2024 remarque l’élu, le mariage entre l’olympisme et l’argent est difficile à réaliser. »

Trois labels pour la préparation des Jeux

En outre, le Département est engagé depuis trois ans dans les J.O. avec l’obtention de trois labels, à savoir, « Terre de cyclisme », « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de préparation des Jeux 2024 ». Ce dernier a été obtenu en partenariat avec Limoges Métropole pour le triathlon et la nage en eau libre au lac de Saint-Pardoux ainsi qu’avec la Ville de Limoges pour l’escrime et le judo à Chéops.

Les deux premières journées ont permis de sensibiliser 250 élèves qui ont été pris en charge par les comités sportifs et associations locales. Les scolaires ont pu s’initier au handball, basket, tennis de table, judo, rugby, golf, tir à l’arc, à l’escrime, à l’athlétisme et au handisport avec le cécifoot. Ils ont pu s’informer auprès du stand du Comité départemental olympique et sportif sur les valeurs de l’olympisme qui sont l’excellence, l’amitié et le respect.

Les participants sont repartis avec une jolie médaille en bois recyclé.

Les enfants étaient ravis de recevoir leur médaille en bois recyclé remise à la fin des épreuves. À l’image d’Ilyas, dix ans, scolarisé à l’école du Vigenal. « C’était la première fois que je faisais du hand et c’est ce que j‘ai préféré car j’aime bien les sports collectifs.  Aux J.O., tous les pays vont se battre pour ajouter une médaille.» Sa camarade de classe Esma est repartie, elle aussi, avec le sourire. « Cette journée était géniale, ça a bien représenté les J.O. et la médaille est jolie ».

Le fil rouge de cette opération, un relais de 2 024 mètres effectué lors de chaque journée, est très ambitieux puisque les enfants devront parcourir la distance entre Paris et Olympie soit 3 280 km. Elle s’achèvera en juin 2024 par une journée festive au lac de Saint-Pardoux ouverte au public avec la participation de tous les enfants.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Haute-Vienne À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles