” Agriculteur, ça s’apprend ? “


Informer, promouvoir et expliquer l'installation agricole telle est la vocation de la Journée Installation Transmission avec pour prosme particulier cette année, la formation

La 4e édition de la Journée Installation Transmission se tiendra le 18 mai à partir de 10h sur agriweb.tvAqui.fr

La 4e édition de la Journée Installation Transmission se tiendra le 18 mai à partir de 10h sur agriweb.tv

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 14/05/2021 PAR Solène MÉRIC

C’est elle qui ouvrira les six grands débats du (très) prochain Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine qui se tient, principalement sur la toile, du 17 au 22 mai. Elle, c’est la 4e édition de la Journée Installation – Transmission, prévue le 18 mai à 10h. A cette occasion, experts, représentants de la formation agricole, agriculteurs, apprenants et jeunes installés viendront répondre au questionnement thématique faussement naïf de cette matinée : « Agriculteur, ça s’apprend ? ». La promesse d’échanges inspirants sur les compétences et les formations à l’agriculture, la multiplicité de ses formes, et son souci constant de suivre les évolutions du secteur, des projets et des profils des nouveaux candidats à l’aventure agricole.

Depuis quelques semaines vous, lecteurs d’Aqui, voyez défiler sur nos pages, des portraits d’agriculteurs et agricultrices, jeunes installé.e.s aux quatre coins de notre grande région. Un cheminement au fil des départements, champs et élevages qui nous mène mardi prochain, le 18 mai, à la Journée Installation-Transmission, édition 2021. Autant de portraits et de parcours parfois dessinés dès l’enfance ou à l’inverse synonyme de nouveaux projets de vie, qui traduisent d’abord la multiplicité des expériences quand on parle d’installation agricole, mais sous-titrent aussi l’attractivité toujours présente d’un secteur agricole bien plus dynamique que certains clichés voudraient laisser croire. Une installation évidemment précieuse pour que cette dynamique perdure, et qui pose ça et là les pratiques et les convictions d’une « nouvelle » agriculture, que l’épisode Covid semble venir confirmer, autant (heureuse nouvelle…!) que le rapprochement des consommateurs à ceux qui les nourrissent.

Partager cette dynamique et lever le voile sur les interrogations qui peuvent entourer la démarche d’une installation en agriculture, c’est bien le but de cette Journée Installation-Transmission dans laquelle Aqui.fr est pleinement impliqué, en partenariat avec le Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine, la Chambre régionale d’Agriculture et de nombreuses structures partenaires du monde agricole (Crédit Agricole Aquitaine, Safer NA, les Jeunes Agriculteurs, la fédération des CUMA NA, la Coopération agricole NA, la Région et le ministère de l’Agriculture). S’adressant particulièrement aux porteurs de projets (quel que soit le niveau de maturité du projet…), aux étudiants mais aussi aux agriculteurs, futurs cédants, tout autant qu’au grand public, cette Journée s’appuie sur des paroles d’experts, de professionnels de la formation et de l’agriculture, ainsi que sur des témoignages de jeunes ou futurs installés.

Programmation et invités
Pour démarrer cette conférence à large spectre, Cécile Gazo doctorante en sociologie, plantera le décor national des nouveaux profils d’agriculteurs, l’évolution des projets d’installation ou encore des niveaux d’études des jeunes installés avant que Julien Rouger, président de la commission Installation Transmission de la Chambre régionale d’Agriculture Nouvelle-Aquitaine, vienne quant à lui rebondir sur le tableau régional de l’installation.
Côté acteurs de la formation, Emilie Curial, responsable pédagogique du Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) de Montmorillon dans la Vienne, où se tiendra le débat, et Rémi Douat, directeur de la Maison Familiale et Rurale (MFR) de Saint-Loup (79) présenteront de nouvelles modalités de formations mises en œuvre pour répondre au mieux aux attentes des agriculteurs de demain dans leur acquisition de compétences, entre apprentissages théoriques et pratiques sur le terrain.
Aurore Sournac, présidente de la commission maraîchage de la Chambre départementale d’Agriculture de Gironde expliquera quant à elle l’initiative girondine d’imposer un stage obligatoire de longue durée pour les candidats à l’installation en maraîchage, dès lors qu’ils s’installent hors cadre familial et qu’ils ne peuvent prétendre d’aucune expérience professionnelle dans le secteur. Là encore, l’optique étant la professionnalisation des porteurs de projets pour des installations les plus solides possibles.
Des porteurs de projets et nouveaux installés qui eux aussi seront présents lors de cette matinée, que ce soit par le biais de courts reportages vidéos ou par leur intervention en direct, à l’image de celle d’Adeline Métayer, viticultrice à Birac en Charente et de celle de Sabine Moynac, éleveuse ovin à Marcillac-Saint-Quentin en Dordogne, qui permettra notamment de présenter le dispositif du stage de parrainage, précieux outil de transfert de compétences entre cédant et futur installé.

Cette conférence « Agriculteur, ça s’apprend? » est à suivre en direct ou replay sur Agriweb.tv, avec la possibilité de poser vos questions en amont en vous inscrivant sur https://salon-agriculture-na.fr/. Mais vous pourrez également intervenir et poser vos questions lors de la diffusion en direct (le 18 mai à partir de 10h) par SMS au 06 44 63 07 14.

Cet article fait partie du dossier
Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles