Abzac (33) : l’éducation passe aussi par le sport


YD

Abzac (33) : l’éducation passe aussi par le sport

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min

Publication PUBLIÉ LE 21/10/2019 PAR Yoan DENECHAU

Ils avaient peur que la pluie vienne gâcher la fête, les organisateurs du cross de l’école d’Abzac ont été épargnés. En effet, sous un ciel menaçant, mais généreux, les élèves de trois écoles primaires du Réseau d’Éducation Prioritaire (REP) de Coutras ; Abzac, Saint-Antoine sur l’Isle et Camps sur l’Isle ont pu participer à leurs courses respectives, réparti.e.s par catégorie d’âge : grande section-CP (600m), CE (900m) et CM (1300m). En 2016, les CM2 d’Abzac ont été invités à participer au cross du collège de Coutras, qu’ils ont remporté par équipes. « Je vous laisse imaginer l’émulation à l’école, sourit Nathalie Fredon, directrice de l’école d’Abzac. Cet engouement a également provoqué de la frustration chez leurs camarades, c’est de là qu’est née l’idée de faire un cross pour les enfants de l’école de 4 à 11 ans » (grande section au CM2). En quatre participations au cross du Collège de Coutras, les CM2 d’Abzac ont toujours été sur le podium par équipes. (deux fois vainqueurs et deuxièmes). « C’est en partie dû au travail de Gaël [l’éducateur sportif mis à disposition de l’école par la mairie], qui fait un gros boulot avec les enfants sur l’entraînement et l’éducation au sport  », précise l’enseignante. Cette dernière salue également le travail de l’animateur sur la préparation du cross.

Les valeurs du sport au service de l’enfant

Le plaisir et le dépassement de soi, voici les objectifs de cette course, pour Nathalie Fredon. « Nous nous sommes basés sur l’esprit USEP (Union Sportive de l’École Primaire) : la rencontre, le partage, mais avant tout de faire participer le plus de monde possible et que tous terminent ». L’enseignante ne cache pas sa fierté d’avoir vu les quelques deux cents écoliers passer la ligne d’arrivée et donner de la voix pour leurs camarades, qu’ils soient issus de la même école ou pas. Pour Evelyne Pariolleau, adjointe au maire d’Abzac en charge des affaires scolaires et des associations, « ce genre d’évènement est super. Ça dynamise la commune et rapproche les enfants, peu importe d’où ils viennent et où ils finissent dans la course, ils sont avant tout là pour se faire plaisir ».

Ce genre de manifestation, l’école d’Abzac y est habituée. En effet, au-delà des quatre participations au cross du collège de Coutras, les CM2 partent tous les ans en séjour sportif à Bombannes (au bord du Lac d’Hourtin). L’objectif : y apprendre des disciplines sportives qu’on ne pratiquerait pas forcément à l’école, tout en rencontrant les enfants d’autres écoles et en se redécouvrant soi-même pour certains. Un bénéfice tant sportif qu’humain, pour ces jeunes écoliers dont l’établissement est inscrit au dispositif de l’Éducation Nationale « Génération 2024 », visant à dynamiser la pratique du sport à l’école, à travers des collaborations avec des clubs et sportifs locaux, en vue des Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Gironde À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles