NAIA.R : IA et Robotique à l’honneur en Nouvelle-Aquitaine


La Cité Numérique de Bègles a récemment accueilli la troisième édition du forum NAIA.R. Entreprises, chercheurs, collectivités : l’évènement a réuni tous les acteurs d’une filière Intelligence Artificielle et robotique en plein essor dans la région.

Le Forum NAIA.R autour de l'IA et de la robotique en Nouvelle-AquitaineLéo Marchandon | Aqui

A la Cité Numérique, le forum NAIA.R a réuni les acteurs néo-aquitains de l'IA et de la robotique.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 20/10/2022 PAR Léo Marchandon

L’événement qui proposait des stands, des rencontres professionnelles, des ateliers, des tables rondes, des conférences ainsi que des pitchs de start-ups, compte bien s’imposer comme le rendez-vous principal sur ces thématiques en Nouvelle-Aquitaine.  

Les curieux qui se sont rendus au forum on ainsi pu assister à des démonstrations techniques de nouvelles solutions robotiques, et ont pu s’interroger avec de multiples intervenants sur des questions ciblées autour de l’intelligence artificielle. L’IA peut-elle accompagner les évolutions sociétales ? Et peut-elle devenir un atout régional dans ce domaine ?

La robotique au service de l’environnement

A ces deux questions, la réponse semble être oui. Sur le sujet de la transition environnementale, plusieurs solutions à impact ont été présentées afin de démontrer le potentiel de la filière. C’est le cas par exemple du robot tondeur de Vitirover (Saint-Emilion), solution pensée par et pour la filière viticole. Ce petit robot autonome piloté par une intelligence artificielle couplée à un système GPS et alimenté par panneaux solaires est conçu pour une mission simple : couper de l’herbe.

Il est surtout capable de gérer, seul et de manière totalement autonome, de grandes parcelles de culture, coupant au plus près des vignes sans pour autant les toucher. Le tout, permettant d’éviter le recours à des produits désherbants comme le glyphosate, et avec une consommation énergétique très faible puisque le robot se recharge tout seul avec son panneau solaire. Pensé à l’origine pour la viticulture, ce robot peut remplir ses missions dans une multitudes de contextes : il est également employé par la SNCF pour tondre à proximité des voies ferrées.

L’IA dans les collectivités publiques

 Le potentiel de l’intelligence artificielle n’échappe pas non plus aux collectivités, qui naturellement génèrent un patrimoine de données important qui saurait être exploité pour accélérer la transition. C’est le cas de Bordeaux Métropole, qui compte accélérer ses efforts dans le domaine.

La métropole est une des rares collectivités en France à posséder un data center propre, et compte s’appuyer sur son infrastructure ainsi que sur le réseau des entreprises néo-aquitaines pour monter en compétence dans le domaine. Objectif : rapprocher les experts en données et numérique, des experts métiers de ses activités pour faire progresser la culture numérique dans tous ses services et compétences afin d’aboutir à des solutions nouvelles. Parmi les domaines les plus pertinents relevés, on retrouve la question des mobilités & des transports publics, l’énergie, l’eau, le gaz : autant de secteurs qui pourraient être optimisés avec le renfort de l’intelligence artificielle.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Bordeaux Métropole / Gironde À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles