Après les incendies en Gironde : comment aider ?


Les plus de 20 000 ha de forêts brûlées lors des incendies de Landiras et La Teste marquent désormais le paysage girondin.

Incendie juillet 2022 sur la commune de La Teste en GirondeSDIS33 service communication-protocole - Tous droits réservés

Incendie juillet 2022 sur la commune de La Teste en Gironde

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 4 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 29/07/2022 PAR Solène MÉRIC

Les plus de 20 000 ha de forêts brûlées lors des incendies de Landiras et La Teste marquent désormais le paysage girondin, mais aussi les esprits. Alors que les feux sont aujourd’hui fixés même “maîtrisés” sur la commune de La Teste, les opérations de solidarité ou de remerciements sont nombreuses à s’organiser. Ici pour remercier les pompiers, là pour financer des associations d’aide à la faune sauvage, là encore pour nourrir des cagnottes organisées en soutien des sinistrés et victimes des incendies, et de leur environnement. Tour d’horizon pour vous aider à participer ou à faire connaître.

Cagnottes solidaires :

→ Quand solidarité rime avec fête il ne faut pas se priver ! C’est dans un esprit de joyeuse mobilisation que plusieurs associations bordelaises proposent ce vendredi 29 juillet jusqu’à 23 heures, l’événement caritatif « Extin’coeur ». Au programme, expositions, ventes aux enchères de créations et d’oeuvres, animation et ateliers d’initiation au street art et au hip hop, ou encore soirée de concerts, avec buvette et restauration. Les dons et bénéfices iront nourrir une cagnotte mise en place lors de chaque évènement, promettent les organisateurs qui prévoient plusieurs manifestations solidaires après ce premier opus. Les dons et bénéfices seront reversés à trois associations au profit des pompiers, des sinistrés et à la protection de la faune et la flore du bassin. + d’infos : Extin’coeur

→ Une autre initiative propose d’aider par la musique, plusieurs associations du territoire face à la catastrophe environnementale des incendies. 27 artistes de la scène musicale locale sont à découvrir ou redécouvrir sur une compilation caritative, à l’invitation du média en ligne bordelais Le Type. Musiques électroniques, rock ou rap, les titres musicaux sont d’ores et déjà disponibles à l’écoute et la compilation « Après les flammes » est téléchargeable au prix de 12 euros sur la plateforme Bandcamp . L’ensemble des recettes sera par la suite reversé à plusieurs associations du territoire (LPO Aquitaine, Child of the sea…).


Aide aux animaux

→ Le Centre de soins LPO Aquitaine a pour l’instant accueilli une vingtaine d’animaux intoxiqués par les épaisses fumées, majoritairement des jeunes écureuils roux, mais aussi des faons de chevreuils et un Faucon crécerelle. Des animaux qui souffrent de problèmes respiratoires et sont placés sous oxygène. Mais c’est quand les incendies sont maîtrisés que la faune sauvage en détresse est repérée. La majeure partie du travail reste donc à venir.
La LPO précise que pour aider ces animaux, il est possible, en veillant à ne pas se mettre en danger soi-même, de poser des bacs d’eau (type bac de litière) et y mettre une planche de bois ou des pierres dans le bac afin d’éviter les noyades de la petite faune. Si vous trouvez un animal nécessitant un prise en charge, le mieux est de s’adresser au centre de soin le plus proche : tous les contacts sont sur le site de la LPO. Attention seuls les pompiers ont accès aux zones sinistrées. Il n’est pas conseillé non plus de tenter de nourrir un animal blessé.
Enfin, il est aussi possible de faire un don au Centre de soin d’Audenge, pour acheter des aliments et des médicaments pour l’ensemble de ses pensionnaires, du matériel de soins et d’analyse.

→ L’association AVA, hors du département (Seine-Maritime), a aussi décidé d’apporter une aide exceptionnelle aux associations de protection animale de Gironde par plusieurs biais, et notamment de reverser les dons collectés “auprès de refuges animaliers locaux afin de les aider à reconstruire les parcs détruits par les flammes et de centres de soins pour soigner les animaux sauvages blessés.”

Science participative sur l’observation de la faune sauvage

 → La plateforme FAUNA de l’Observatoire régional de la faune sauvage de Nouvelle-Aquitaine de l’Université de Bordeaux, a créé un espace en ligne participatif de collecte des observations de mortalité des animaux sauvages, qu’elles soient directement imputables aux deux incendies géants de Gironde qui ont ravagé plus de 20 000 hectares de forêt ou par le biais de collisions routières d’animaux ayant fui les zones touchées. Objectif : permettre d’identifier les espèces les plus concernées, la localisation et la chronologie des impacts des incendies. Ici aussi prudence à ne pas se mettre en danger et à respecter le travail des pompiers encore sur place. + d’infos : https://observatoire-fauna.fr/

Aide juridictionnelle

L’information est à faire circuler : Le Barreau de Bordeaux, en partenariat avec le Département et les collectivités territoriales, organise des consultations juridiques gratuites à destination de tous les publics, touristes, locaux et professionnels.
A partir du 1 er août, les consultations auront lieux de 9h à 12h30 :
• Les mardis : à la Maison Départementale de la Solidarité du Teich (102 Av. de Bordeaux)
• Les mercredis : à la Maison Départementale de la Solidarité de Bazas (14 Av. de la République)
• Les vendredis : à la Maison Départementale de la Solidarité de Langon (34b Cr du Général Leclerc)
Un point d’accès au droit renforcé est proposé auprès du Point Justice de la COBAS – Passage de la Traîne, le jeudi 4 août à partir de 14h.
Enfin, une adresse mail dédiée est mise en place afin de répondre à tous ceux qui sont dans l’impossibilité de se déplacer : poleterritoires@barreau-bordeaux.com



Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Gironde À lire ! ENVIRONNEMENT > Nos derniers articles