Bordeaux inaugure Noël tout en sobriété


Les décorations de Noël seront allumées à Bordeaux dans la soirée, ce vendredi 9 décembre. Cette inauguration, plus tardive que les autres années, s’inscrit dans un contexte de sobriété énergétique.

Le sapin de verre du designer, Arnaud Lapierre, est exposé pour la deuxième fois, à Bordeaux, place Pey Berland, à l'occasion des fêtes de fin d’annéeJuliette Huard | Aqui

Débutant sa deuxième saison, le sapin de verre du designer, Arnaud Lapierre, en cours d'installation à Bordeaux, place Pey Berland. (photo 2021)

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 09/12/2022 PAR Juliette Huard

Noël n’aura pas la même saveur cette année. Installées depuis plusieurs semaines, les décorations de Noël illumineront les rues de Bordeaux ce vendredi 9 décembre en soirée. Et ce jusqu’au 2 janvier. En 2021, ce n’était pas tout à fait pareil. Les décors scintillaient déjà en date du 26 novembre. Augmentation du prix de l’électricité, du gaz, risques de pénurie et sobriété énergétique sont autant de contraintes.

« Nous avons réduit la période d’allumage des décorations de Noël, passant de cinq à trois semaines. La situation actuelle nous y oblige », affirme Laurent Guillemin, adjoint au maire chargé de la sobriété dans la gestion de la politique de l’éclairage public et des ressources naturelles. Parmi les 750 décors, les guirlandes fonctionnent grâce à des diodes LED à faible consommation. L’amplitude horaire a aussi été modifiée : les décorations seront éteintes entre 1H et 7H du matin. « On ne peut pas faire mieux », déclare l’élu.

Cela permet ainsi de limiter l’explosion de la facture d’électricité. « Cette année, la facture énergétique est estimée à environ 1600 euros pour trois semaines, indique Laurent Guillemin. L’an dernier, nous étions autour de 2000 euros pour cinq semaines », poursuit-il. Les années précédentes ont en revanche été bien plus énergivores. La facture d’électricité s’élevait à 5000 euros pour la période de fêtes de fin d’année.

Les décorations louées pour trois ans

Les décors de Noël, dans des tons argent, or et rouge seront les mêmes qu’en 2021. En effet, la mairie de Bordeaux a loué, l’hiver dernier, ces décorations pour une durée de trois ans. À défaut d’acheter, la collectivité opte désormais pour un contrat de location auprès de l’entreprise située au Mans, Leblanc Illuminations. « La location, la pose, la dépose et le stock de ces décors représentent un budget de 300 000 euros par an. Mais acheter les décorations nous obligerait à les rentabiliser en les exposant à chaque période de fêtes de fin d’année durant une quinzaine d’années. Or elles se dégraderaient et les habitants s’en lasseraient », précise Laurent Guillemin.

Le sapin de verre, œuvre d’art d’Arnaud Lapierre et remplaçant du mythique « arbre mort », regagnera le même emplacement qu’en 2021, place Pey Berland, dans la soirée.

Un fonctionnement potentiellement viable pour les prochaines années

Si une minorité d’habitants considère que la magie de Noël est perturbée par ce plan de sobriété énergétique, l’élu met en exergue que « allumer les décors plus tôt relève d’un intérêt commercial ». Alsacien d’origine et très attaché à la période Noël, il tient aussi à souligner que illuminer les rues deux semaines plus tard que la date habituelle, n’enlève rien à cette période particulière. Surtout dans un contexte de sobriété énergétique.

Depuis 2021, la mairie de Bordeaux a drastiquement réduit sa facture énergétique quant à cette période de fêtes de fin d’année. « Nous allons voir comment cela évolue. Si cette organisation convient et plaît aux habitants de Bordeaux, alors pourquoi pas continuer ainsi », affirme Laurent Guillemin, sourire dans la voix.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Bordeaux / Gironde À lire ! ENVIRONNEMENT > Nos derniers articles