Festival du film indépendant de Bordeaux: et le jury jugera


aqui.fr
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 04/10/2012 PAR Lise Gallitre

C’est peut-être curieux à dire pour quelqu’un qui travaille dans le cinéma, mais faire partie de ce jury va me permettre de voir des films“. C’est par ces mots que Fabrizio Mosca a souligné le rôle finalement simple qui leur est incombé, voir des films.
Pendant cette semaine, mettant en commun leurs compétences professionnelles différentes et complémentaires, ces actrices, critiques et producteurs vont être des spectateurs. C’est le point de vue présidentiel de ce festival: Nathalie Baye s’est réjouie d’être cette fois-ci de l’autre côté de l’écran: “Nous sommes tous pareils devant un film, le plus important étant de se laisser emporter par eux, par le cinéma, cette vraie machine à émotions“. Même son de cloche du côté de l’espagnole Pilar Lopez de Ayala qui a “envie d’être surprise et de voyager pendant cette semaine.” Côté voyage, le jury risque d’être servi compte-tenu de la variété géographique de cette compétition, sur les huit films en lice, deux sont français (Rengaine de R.Djaïdani et Les coquillettes de S.Letourneur), deux américains (Gimme the Loot de A.Leon et Not Waving but drowning de D.Waitt), un grec (L de B.Makridis), un argentin (El estudiante de S.Mitre), un canadien (Antiviral de B.Cronenberg) et un suédois (Avalon de A.petersen).

De quoi voir du pays donc. Verdict samedi à 18h30 à l’UGC de Bordeaux !
Toutes les infos sur le site du festival.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Gironde À lire ! CULTURE > Nos derniers articles