La grande région réussit au Salon régional de l’Agricuture


Gilles Massicard
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min

Publication PUBLIÉ LE 28/05/2017 PAR Solène MÉRIC

Malgré les grosses chaleurs de ces derniers jours, les allées du Salon de l’agriculture n’ont pas désempli. La plage, n’aura pas eu le dernier mot. Et pour cause sur l’ensemble de la Foire Internationale, les premières estimations tablent sur 50 000 visiteurs de plus que l’an dernier. Une bonne nouvelle dont aura aussi profité le Salon de l’agriculture dont la configuration à l’échelle Nouvelle-Aquitaine, n’aura semble-t-il fait que des heureux. Des témoignages des exposants, Dominique Graciet rapporte que le sentiment est unanime : « il se passe quelque chose, de l’ordre de la fidélisation plus affirmée des visiteurs. Ils ont leurs repères désormais, ils cherchent le Marché des producteurs pour déjeuner à midi, les animations de la Ferme pour leurs enfants, etc. »

Agriculture, Accueil, Appropriation
Une appropriation qui se manifeste aussi, et chaque année un peu plus, du côté professionnel. Le Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine au terme d’un cycle de 3 ans de préparation à ce nouveaux périmètre, a su « intégrer les nouveaux acteurs », auprès des « anciens ». C’est « ensemble qu’ils ont réussi à transmettre au grand public une certaine idée de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, partagée par tous ». Seule limite à cette appropriation de plus en plus en importante de l’évènement par les professionnels qui y organisent de nombreux temps de rencontres et de rendez-vous : la place limitée, notamment en nombre de salles. L’horizon de la reconstruction du Hall 2, ouvrira sans doute un certain nombre de possibilités sur cet aspect là, mais, ce ne sera pas avant l’édition 2019… Une question de l’espace qui est dans sa globalité, d’ores et déjà au cœur des échanges avec CEB, assure Dominique Graciet.

A ces “3 A” d’Agriculture, Accueil et Appropriation, Dominique Graciet ajoute celui des Animaux, très présents tout au long de l’évènement, atout séduction pour les visiteurs et enfin celui de « l’Âme du Salon qui a su garder l’état d’esprit et son ambiance reconnue par tous. Le Salon est en train de s’installer dans la nouvelle région, comme la Semaine de l’Agriculture de la grande région! ». Le tout dans le respect du budget annoncé : un peu plus de 2M€.

Prenez d’ores et déjà note pour l’an prochain, le Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine, avec la Foire Internationale s’étirera sur 10 jours : du 12 au 21 mai !

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles