Le port de Bordeaux exploite une nouvelle filière


J[^_^]V Jonathan J[-_-]V
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 10/12/2012 PAR Aymeric Bourlot

Sous-utilisée ces dernières années en raison des peu nombreuses opérations de maintenance et de construction, l’immense cale du Grand Port Maritime de Bordeaux (GPMB) pourrait bien se trouver une nouvelle jeunesse. En effet, comme le préconisait le rapport parlementaire de Pierre Cardo, publié en 2010, les 250 mètres de la cale, les équipements du port bordelais, sa qualité environnementale et son implantation dans le tissu économique de la région en feraient un des sites les plus aptes à une spécialisation dans le démantèlement. Avis partagé par Jean-Pierre Turon, maire de Bassens, pour qui « Créer une véritable filière de démantèlement serait un levier économique et fournirait une activité complémentaire à notre port ».

« Plus considérés comme des déchets »

Mais tandis que le chantier du Matterhorn est l’un des plus importants jamais effectué au port girondin, le soutien de Veolia s’avère précieux. Financièrement équilibrée et déjà testée sur de précédents chantiers, la collaboration va ainsi permettre à l’entreprise, contre location du site, de revendre la ferraille avant de l’envoyer dans les fours d’une aciérie espagnole. « Participer sur le long terme à développer une filière et faire en sorte que les navires ne soient plus considérés comme des déchets et que les matériaux puissent être réutilisés est pour nous un dossier prioritaire » explique ainsi Bernard Harambillet, directeur de Veolia. Selon Christophe Masson, directeur du port de Bordeaux, des travaux restent cependant à réaliser pour en améliorer les performances, notamment en matières de traitement des ferrailles et de capacité de stockage. L’enjeu est de taille puisque de futures opérations de démantèlement sont déjà prévues.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Gironde À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles