Vibrations Urbaines : Pessac veut faire vibrer les étudiants


Le festival pessacais Vibrations Urbaines se prépare pour son édition 2021. Une nouvelle formule qui offre une programmation pluridisciplinaire et éclectique.

affiche Vibrations Urbaines 2021DR

affiche Vibrations Urbaines 2021

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 4 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 24/06/2021 PAR Margaux Renaut

C’est au sein du Complexe Sportif de Bellegrave à Pessac, lieu où se déroulera en grande partie le festival du 6 au 11 juillet, que Franck Raynal, maire de Pessac et François Sztark, adjoint au maire délégué à la jeunesse ont convié la presse afin de présenter l’édition 2021 du festival Vibrations Urbaines, maintenu malgré le contexte sanitaire. À leurs cotés, Laurent Baudinet, président du Stade Bordelais, Ben Trackt, directeur artistique de la performance live réalisée sur la tribune du stade de football de Bellegrave, Teddy Harduin, directeur artistique de la compétition de breakdance, le Pessac Battle Arena ainsi que l’équipe municipale en charge du projet. Placée sous le signe du renouveau, cette édition de l’incontournable festival pessacais fera une place d’honneur, comme les années précédentes, aux cultures et arts urbains tout en prenant une dimension presque olympique, au moyen de compétitions sportives inédites.

Nouvelles dates, nouveau lieu

Réunissant chaque année plus de 15 000 personnes, il était impensable pour l’équipe municipale d’annuler, une fois encore, cet événement emblématique de la vie culturelle pessacaise. Destiné en premier lieu aux jeunes, le festival se déroulait jusqu’à présent pendant les vacances de la Toussaint. Cette année, c’est du 6 au 11 juillet, que les étudiants, libérés de presque toutes leurs obligations académiques, pourront profiter de l’événement à la sortie d’un très long confinement. « Le changement de dates est un pari, mais un pari nécessaire pour l’attractivité du festival » précise Franck Raynal, maire de Pessac qui explique que ce choix a été fait dans l’idée de continuer à attirer les étudiants, cible principale, et les familles, mais aussi en fonction des disponibilités des sportifs et artistes invités.

En 2017, le festival avait investi le campus universitaire afin de toucher un public plus étudiant. Cependant, cette année, autre changement majeur de cette édition, le festival se déroulera presque entièrement sur le site du complexe sportif de Bellegrave à Pessac, le site historique qui a vu naître et grandir les Vibrations Urbaines. Franck Raynal, maire de la ville a expliqué ce choix par une volonté de « retrouver une unité de lieu » qui va permettre aux festivaliers de profiter de toutes les infrastructures extérieures qu’offre le lieu.
Bien que les contraintes restent les mêmes, port du masque, jauge réduite à 999 personnes présentes sur site, gel hydro-alcoolique et places assises pour les concerts, la ville de Pessac a bien l’intention, cette année tout particulièrement, de « réaffirmer son soutien au monde culturel » en offrant une sorte de renaissance créative, mais aussi des activités collectives.

Un festival pluridisciplinaire
S’il y a bien une chose qui ne change pas, c’est la dimension sportive du festival. Au-delà du fait qu’elle demeure, cette dimension s’affirme d’autant plus que les pratiques telles que le BMX, le Breakdance et le Basket 3×3, présentes depuis de nombreuses années au programme des Vibrations Urbaines, s’affichent désormais en tant que disciplines olympiques.
Ainsi, le festival s’inscrit dans le label « Terre de Jeux 2024 », obtenu par la ville de Pessac, en mettant à l’honneur ces sports urbains. Le BMX freestyle sera présent pour la première fois aux Jeux Olympiques de Tokyo cet été ; la ville a donc obtenu, dans le cadre du festival, l’accueil, le 10 et 11 juillet, de la première étape de la Coupe de France de BMX 2021, réalisée en partenariat avec le stade Bordelais.
En plus, un tournoi de Basket 3×3, lui aussi présent pour la première fois aux JO, sera organisé dans le cadre du festival, par l’association Entente Pessac Basket Club.
À l’occasion du Pessac Battle Arena, l’édition 2021 des Vibrations Urbaines, verra s’affronter les meilleurs talents de breakdance français,  dont certains déjà en lice pour participer aux JO 2024. Et c’est avec plaisir que nous notons cette année, la présence d’une équipe féminine. Le président du stade Bordelais, Laurent Baudinet, s’est dit ravi de cette programmation sportive en affirmant que « le sport et la compétition était le moyen idéal de rassembler les gens ».
Le festival proposera aussi, par le biais de ses structures Pessac Animation et PAMA, des activités d’initiations pour les 8-18 ans. Au programme, ateliers découverte de disciplines émergentes ou peu connues telles que le Skimboard, le basket 3×3 ou la danse urbaine. Sans oublier les incontournables compétitions de glisse, entre skateboard et trottinette free style… un spectacle en soi!

Parcours artistique et concerts
Connu pour son engagement en faveur du street art, le festival Vibrations Urbaines propose chaque année des nouveaux projets afin de faire découvrir au public les différentes formes d’arts urbains, mais aussi de faire émerger de nouveaux talents.
À l’occasion de cette édition 2021, la ville de Pessac a souhaité mettre à l’honneur ses œuvres de street art, en créant le QR20. Un parcours artistique permettant de découvrir toutes les œuvres de street-art réalisées à Pessac depuis le lancement du festival.
En parallèle, une fresque sera réalisée, par les artistes Trakt et Scaner, sur les tribunes du stade de football de Bellegrave avec pour thématique, les fameux Jeux olympiques de 2024.
Mais aussi, une exposition de Raphael Zarka, visible du 25 juin au 28 août, à l’artothéque « Les Arts aux Murs » de Pessac.
Dans le cadre du Concours national d’art urbain dont la thématique fait écho à l’actualité « année zéro, une société en transition », 15 œuvres ont également été retenues pour une exposition à la médiathèque Jacques Ellul, du 16 juin au 11 juillet.

Et que serait les Vibrations Urbaines sans musique ? Cette année, le concert d’ouverture aura lieu, le 6 juillet à 21h, au Parc Razon à Pessac avec comme têtes d’affiche, les rappeurs Georgio et Chilla. Une belle programmation musicale, diverse et locale, animera tout le reste du festival.

La plupart des événements sont gratuits exceptés le concert d’ouverture, la compétition de BMX et le Pessac Battle Arena. 
Pour en savoir plus : https://vibrations-urbaines.net/

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Pessac / Gironde À lire ! CULTURE > Nos derniers articles