Une manifestation pour la défense des traditions


Le point de départ de la manifestation est donné aux Arènes du Plumaçon à Mont-de-Marsan. En 2016, déjà, une manifestation montoise avait défendu les traditions landaises.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 18/09/2021 PAR Solène MÉRIC

La décision estivale du Conseil d’Etat d’annuler plusieurs autorisations ministérielles de chasses traditionnelles d’oiseaux a mis le feu aux poudres dans les rangs des Fédérations départementales de chasse du Sud-Ouest, soutenues par la Fédération nationale. A tel point que samedi 18 septembre à partir de 9 heures, les rues de Mont-de-Marsan, la capitale landaise, devraient voir défiler plus de 10 000 participants (espèrent les organisateurs) pour contester la décision perçue comme le dernier acte en date d’une « remise en cause désormais quasi permanente, et la stigmatisation des modes de vie de nos territoires ».

Ils viendront par milliers des Landes, de Gironde, du Lot-et-Garonne, des Pyrénées-Atlantiques et sans doute au-delà pour défendre leurs chasses traditionnelles, et avec elles, leur identité et leur culture rurale du Sud-Ouest. Entre 160 et 200 bus venant du grand Sud-Ouest sont en effet attendus à Mont-de-Marsan ainsi qu’environ 1000 voitures… Il faut dire qu’au-delà de la question de la chasse, ici prise en symbole, ce rassemblement est aussi destiné « à faire entendre les voix de ces territoires », comme le souligne l’association Esprit du Sud 40, qui s’associe à la manifestation.

Refuser de gommer les spécificités locales
L’association a en effet pour cheval de bataille de « refuser le modèle de société qui vise à gommer la diversité des modes de vie et nos spécificités locales », et de citer en exemple les différentes formes de chasse, de pêche, de tauromachie, les arts et pratiques de l’agriculture, de l’élevage, les langues locales… La manifestation de samedi, vise à exprimer un ras-le-bol face à des actions ou comportements (qu’ils soient des institutions ou de mouvements divers) témoignant de la « méconnaissance profonde de la culture, des activités et des modes de vie apaisés des régions du sud, du respect mutuel de chacun, qui savent générer du lien social et de l’économie au sein de nos territoires ». Comprendre ici que le message s’adresse tant au Conseil d’Etat qu’au gouvernement, aux anti-chasse, anti-corridas, et lobbys divers et variés…

Au-delà de cette association qui compte parmi ses membres fondateurs les chambres consulaires des Landes, et plusieurs collectivités dont les villes de Dax et de Mont-de-Marsan, de nombreuses voix sont venues apportées leur soutien à la manifestation de demain. Parmi elles, celle du Maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot, celles des élus de la majorité départementales des Landes, de l’association des Maires des Landes, du Modef 40… Mais les soutiens viennent aussi des départements voisins, à l’image de celui du président du département des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre qui souligne également, faisant notamment référence au foie gras, qu’« au-delà de la défense d’une chasse traditionnelle, c’est au respect de nos libertés et de nos traditions qu’en appelleront demain des milliers de chasseurs à Mont-de-Marsan ».

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Mont-de-Marsan / Landes À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles