Une centaine d’agriculteurs se sont installés en 2020


Charles Muller, élu à la Chambre d’agriculture 87, est inquiet face au faible taux de renouvellement des exploitations

Charles Muller, élu à la Chambre d’agriculture 87, est inquiet face au faible taux de renouvellement des exploitationsCorinne Merigaud

Charles Muller, élu à la Chambre d’agriculture 87, est inquiet face au faible taux de renouvellement des exploitations

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 04/10/2021 PAR Corinne Merigaud

Le bilan 2020 de l’installation en agriculture sur le département a été présenté, vendredi 30 septembre au SAFRAN à Panazol par les élus de la Chambre d’agriculture en présence de l’ensemble des partenaires, MSA, DDT, banques, assureurs, établissements de formation, gestionnaires du foncier. Les chiffres sont inquiétants avec un taux de renouvellement très faible et un nombre croissant d’exploitations qui disparaissent. Pour inverser la tendance, les élus parient sur l’attractivité du territoire conjuguée à une meilleure rémunération du travail des agriculteurs.

Le constat est amer pour les élus de la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne. « Depuis 2016, la Haute-Vienne a perdu 160 exploitations, certaines sont parties à l’agrandissement et d’autres sont des terrains en friches » annonce Charles Muller, élu à la Chambre d’agriculture en charge de l’installation transmission. En 2020, les cessations d’activité ont augmenté de 30 % et le taux de renouvellement des actifs n’est que de 3 %, on est confronté à un nombre d’exploitations non reprises démesuré, la situation est alarmante. Le nombre d’installations est stable avec une centaine de personnes tous profils, jeunes, d’âge moyen ou plus anciens dont plus de la moitié hors cadre familial ». Si les confinements ont donné des envies de retour à la terre à certains citadins, il faudra patienter pour que ses intentions se concrétisent.

Renforcer l’attractivité et augmenter la rentabilité

Les opportunités d’installation vont s’accélérer d’ici 2027, fin de la programmation PAC, avec 215 000 départs à la retraite. Porte d’entrée des porteurs de projets et les cédants, le Point accueil information transmission a enregistré 270 nouveaux entretiens individuels en 2020 (307 en 2019), un candidat sur deux étant d’origine non agricole et salarié. L’attrait du maraîchage se confirme avec un porteur sur quatre, les deux tiers optant pour la bio. Un projet sur cinq concerne les bovins viande, la production phare en Haute-Vienne. « Le maraîchage en circuits courts est à la mode constate-t-il, suite au Covid, on reçoit davantage de personnes, on ne refuse pas cette production mais les grandes exploitations bovines à gros capitaux demandent à être transmises si on veut que le Limousin reste dans la cour des grands avec ce fleuron qu’est la Limousine et ses signes de qualité. »

Pour séduire de futurs agriculteurs, la Chambre d’agriculture en collaboration avec le Département mise sur l’attractivité de la Haute-Vienne, une image positive de l’agriculture et la présence d’établissements de formation et de nombreux opérateurs sur place. « Beaucoup de jeunes viennent nous voir, il y a un élan mais ces passionnés voudraient vivre de leur métier et ne pas l’exercer que trois ou quatre ans ajoute-t-il, cela passe par une meilleure rémunération afin que les exploitations de demain soient viables et vivables.»

Un projet sur cinq concerne l’installation en bovins viande, production phare de la Haute-Vienne.

Une journée installation, maraîchage et circuits courts est organisée le 12 octobre au SAFRAN à Panazol avec des conseils techniques et pratiques et mise en situation sur deux exploitations. Un rallye transmission se déroulera sur quatre communes les 12, 14, 18 et 21 octobre avec des rendez-vous individuels et gratuits avec l’ensemble des partenaires agricoles. (Inscriptions 05 87 50 42 33)

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Haute-Vienne À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles