Si on sortait cette dernière semaine de vacances?


Alain Laboile - DR

Si on sortait cette dernière semaine de vacances?

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 5 min

Publication PUBLIÉ LE 30/08/2017 PAR Lise Gallitre

Aïe aïe aïe… la voilà cette ultime semaine de vacances, tout arrive, toutes les bonnes choses ont une fin, tout ça tout ça, on le sait hein, mais ça fait toujours bizarre, on ve pas se le cacher, entre nous. Et puis la relativité s’impose alors les enfants, certaines et certains ont repris le chemin du travail depuis belle lurette alors estimons nous ou estimez vous heureuses et heureux de vous prélasser encore un peu (le verre à moitié plein, vous avez reconnu, on fait comme on peut dans ces moments-là…). Dernière semaine de vacances avec vos têtes blondes, cela va sans dire, après ça zou, cour d’école, cartables encore comestibles et journées un peu tranquilles (entre nous hein). Alors, chose sérieuse en cette fin d’été, on fait quoi ces jours-ci avant de reprendre tout ça? On peut commencer du côté de la Maison écocitoyenne ce jeudi 31 août à 14h pour la découverte des alternatives de Bordeaux à vélo, ça vous dit? De Bordeaux, vous connaissez bien sûr les fameux quais, le Miroir d’eau, la place de la Bourse, les allées du Jardin Public ou la rue Sainte-Catherine. Mais connaissez-vous l’autre facette de Bordeaux, alternative, citoyenne, écologique et populaire ? Eh bien, c’est imminent, vous verrez! Agriculture urbaine, mobilités alternatives, cafés et lieux associatifs, restauration responsable, récupération & recyclage, (ré)appropriation de l’espace public… Une balade à vélo pour découvrir ces lieux qui font bouger la ville, allez-y! (en partenariat avec la Maison de la Nature et de l’Environnement).

Autre idée, et dernier jour pour en profiter! Allez vite voir La famille, exposition d’Alain Laboile à voir au jardin Dames de la foi Rue St Genès à Bordeaux; Sculpteur, photographe et père de six enfants, Alain Laboile a entamé en 2007 un album de famille qu’il ne cesse d’enrichir depuis et dont la notoriété a largement dépassé nos frontières, et on comprend pourquoi. La série « La Famille » était au commencement son « trésor » intime et cet album de famille a rapidement franchi le cadre intime pour séduire et envoûter la toile. Désormais reconnu, Alain Laboile expose à travers le monde, notamment au Japon, aux Etats-Unis et en France. En 2014, cette série entre dans la prestigieuse collection du Musée français de la photographie. Ses images prennent désormais leur place dans la longue tradition de la photographie de famille, allez y jeter un oeil ou deux, à voir!

Jusqu’au samedi 30 septembre pour cette autre piste,  encore un mois pour profiter de ce que Littérature urbaine propose en ce moment:  les regards croisés de deux poètes contemporains invités par Permanences de la littérature à écrire sur la ville; Suivant un protocole d’écriture partagé, Frédéric Forte et Michael Batalla se sont rendus, l’un de jour, l’autre de nuit, sur 9 lieux de la cité bordelaise en dirigeant leurs regards à 360°, rienque ça. Saisie dans l’instant par l’œil du poète, dont le mouvement circulaire capture 8 points d’observations, la ville se révèle dans toute sa diversité de ses richesses. Allez alors à la découverte des poèmes de Michael Batalla et de Frédéric Forte, animés par Stéphane Soulié sur plus de 500 points de diffusion du 28 août au 30 septembre 2017, dans le cadre de la saison culturelle Paysages. A travers les affichages et écrans animés de la ville, la littérature urbaine est là où on ne l’attend pas, une autre manière d’être en ville, c’est étonnant, séduisant et c’est gratuit! (renseignements et infos au 09 77 54 18 19).

Dans le cadre des Balades urbaines (encore la ville dans tous ses états!), Les oiseaux du parc aux angéliques vous attendent, avouez que cette invitation ne manque pas de charme. Rendez-vous au Jardin botanique de Bordeaux Bastide ce samedi 2 septembre à 10h: Vous verrez que les berges de la rive droite ont conservé un aspect sauvage qui convient aux nombreux passereaux accoutumés des lieux. Ces petits oiseaux que vous prendrez le temps d’observer (et d’écouter!), profitent, d’aménagements urbains récents plus favorables à la biodiversité. L’association Pétronille et la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) vous proposeront alors une lecture du paysage urbain dans sa relation avec la biodiversité, afin de mesurer l’impact sur la faune et la flore et nos manières d’habiter et de vivre la ville. Faucons, chauves-souris et d’autres amis volants vous attendent au détour d’une rue…, vous êtes prévenus!

 

Get up village! Voilà un autre mot d’ordre pour cette rentrée! La fin des vacances ça se fête hein, non? Alors direction le square Dom Bedos quartier Sainte-croix à Bordeaux ce samedi 2 septembre pour la 2ème édition du village hip hop itinérant au cœur de l’espace public conçu par le chorégraphe bien connu des aquitains Hamid Ben Mahi. Au rythme des Battles, des ateliers de danse, de musique live et des performances, le square se transformera en vaste terrain de jeu. Le collectif Get Up proposera, dans le cadre de la saison culturelle paysages bordeaux 2017, la mise en place d’un rendez-vous d’art urbain. Sur une scénographie de Christophe Hutin, Hamid Ben Mahi a imaginé un projet de « village itinérant », déployé dans la ville par les danseurs du collectif Get up Bordeaux, en interaction avec le public. Après deux journées et nuits de fête et de rencontres organisées cet été en juillet et en août, venez nombreux profiter de ce troisième et dernier rendez-vous ce samedi 2, de 14h à minuit, la rentrée, ça reste gai et festif, si si si!


Côté ciné, s’il y avait deux films à retenir en cette fin de vacances, ce sont deux films français, à voir, sans hésiter! Tout d’abord, Une vie violente, vous en avez probablement entendu parler, et c’est normal! Dans ce grand film, à la limite du documentaire tant le réalisme est frappant, le cinéaste Thierry de Peretti fait de la violence politique et criminelle en Corse une remarquable tragédie intime où vengeance, cruauté et attachement nécessaire et viscéral à une terre sont superbement liés et entremêlés avec une mention toute spéciale à l’acteur principal, Jean Michelangeli, dont c’est le premier film; impressionnant!
Autre film dont vous avez forcément entendu parler depuis le dernier festival de Cannes, le film 120 battements par minute de Robin Campillo qui retrace les débuts du virus du Sida en France et les années Act Up et rend compte de la rage de vivre et d’aimer de militants et de malades du sida, un casting en or pour une histoire (vraie) d’amour, de vie, de société. A voir absolument!

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si on sortait cette dernière semaine de vacances?


Chez Alriq - DR
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min

Publication PUBLIÉ LE 21/08/2016 PAR Lise Gallitre

Allez, allez… ça va aller, dites-vous bien qu’on est (presque) tous concernés par cette fin de route du mois d’août et cette imminente arrivée de septembre, et de fait, la rentrée, oui, c’est comme ça, chaque année. Pas de panique toutefois! On l’a certes attendu bien longtemps mais reconnaissons-le, l’été a été sacrément beau et, croisons les doigts, cette reprise travail/école se fera peut-être sous un doux été indien, une occasion de plus d’écouter Joe Dassin, évidemment. Moralité, on en profite! Cette dernière semaine d’août s’annonçant éclairée et chauffée par un soleil digne de ce nom, on sort, où que ce soit, mais on sort. Alors oui, la plage bien sûr, mais fort à parier que vous n’avez et n’avez jusque-là pas eu besoin de nous pour savoir où étaler votre serviette et faire trempette et mumuse dans l’eau. Non, nous on va plus s’étaler sur ce qu’il y a à faire et à voir au rayon culture à Bordeaux et alentours, vous le savez.

Côté expo, jusqu’au 25 septembre, si vous ne l’avez pas déjà vue, allez donc faire un tour dans les anciens locaux de Virgin Place Gambetta; la sixième édition de Transfert met, une fois encore, le street Art au coeur du propos, présentant les travaux de plusieurs artistes, le Collectif Transfert, cinq niveaux d’expo, vous trouverez plein de choses à voir et à regarder, vous verrez. Mardi, envie de plein air et de bonne humeur? Direction Rive Droite à Bordeaux, plus précisément à la Guinguette chez Alriq, là même où du clown caustique vous attend avec Typhus Bronx à partir de 21h30; le lendemain, même endroit même heure, changement de décor au bord de la Garonne avec Calle las Minas Sextet, une soirée placée sous le signe séduisant et brûlant du flamenco, tentant, non? Jeudi soir, on fait Relâche, ça fera du bien. De fait, on se retouve au Square Dom Bedos à Bordeaux à partir de 18h pour une nouvelle soirée Relâche/Allez les filles avec un concert où Mighty Mo Rodgers, Francesco Piu et Leon Newars donneront le ton et le la pour ce nouveau rendez-vous festif estival qui a, ça et là de Bordeaux, attiré un public nombreux ces deux derniers mois. Vendredi ou samedi, pourquoi ne pas aller jeter un oeil du côté de l’Institut Bernard Magrez voir l’exposition de l’artiste A-MO, autodidacte passionné de street-art, vainqueur du concours national de Street Art des Vibrations urbaines 2015 à Pessac, toujours scoucieux de mettre en avant une image positive de sa discipline, accessible et compréhensible pour tous (http://www.institut-bernard-magrez.com/#!a-mo/yxsme). Allez, on fête la fin de cette dernière semaine aoûtienne en fanfare? On en a déjà parlé mais bon, elle n’est ouverte que l’été alors zou, (re)direction la Guinguette chez Alriq aux alentours de 21h30 pour un samedi soir aux allures de bal Balkan brésilien avec Forro de Balkao, (re)tentant, non?

Sinon, bien sûr, les plages, les balades, les terrasses ou barbecues entre amis ou en famille, vous n’avez sans doute pas besoin de nous pour vous assurer une jolie et douce fin de vacances. Nous reste alors à vous souhaiter une belle rentrée, sous un doux soleil et vous donner rendez-vous chaque fin de semaine pour quelques idées de sorties ici ou là, vous savez comment ça se passe hein.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle !
À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles