Sécurisation renforcée dans les transports en commun


Agence Hemsiphère Sud

La voiture individuelle toujours en pôle...Quand l'ADEME interroge la mobilité en Gironde

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 02/12/2015 PAR Solène MÉRIC

Dans le contexte de l’état d’urgence, le Préfet Pierre Dartout a souhaité renforcer les mesures de sécurisation des transports en commun de l’agglomération bordelaise, tramway et bus, en étroite coordination avec Bordeaux métropole, autorité organisatrice des transports et les opérateurs Kéolis et TBC.
Dans un communiqué diffusé ce mercredi soir, la Préfecture annonce que ces mesures exceptionnelles « reposent sur des patrouilles dynamiques renforcées qui empruntent les transports en commun, auxquels s’ajoutent plusieurs opérations par jour de visibilité et de plus longue durée sur les pôles d’échange tramway/bus. Outre les policiers et les gendarmes agissant en uniforme, les effectifs civils des brigades anticriminalité peuvent utiliser les transports en commun quotidiennement pour une sécurisation plus discrète mais tout autant efficace. Les polices municipales assurent également une surveillance des moyens de transport au cours de leurs patrouilles. »
Du côté de Tbc et Keolis le dispositif de vigilance habituel a déjà été complété par le recrutement d’agents de sécurité sur les principaux pôles d’échange. En outre, un lien immédiat est assuré avec les forces de l’ordre via les salles de commandement et les dispositifs de vidéo-protection. Toutes ces mesures seront maintenues jusqu’à la fin de l’état d’urgence, et renforcées les week-end précédant les fêtes de fin d’année.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles