Rive droite :Un premier bilan pour les conseils citoyens


Aqui.fr

Rive droite :Un premier bilan pour les conseils citoyens

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min

Publication PUBLIÉ LE 15/01/2018 PAR Emmanuelle Diaz

Nés de la loi de 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, les conseils citoyens s’intègrent dans une démarche de démocratie participative dont un des objectifs majeurs -rappelons-le- est de donner la parole à ceux qui, d’ordinaire, n’ont pas la possibilité de s’exprimer. Une initiative qui n’existe que dans les quartiers prioritaires, c’est à dire ceux dont le revenu médian est inférieur à la moyenne nationale. Des quartiers qui cumulent souvent plusieurs difficultés telles que l’accès à l’emploi ou à la culture, « d’où l’importance de leur donner la parole », note Marie-Anne Lespiauc, déléguée du Préfet à la politique de la ville pour la rive droite, et qui a d’ailleurs contribué à la mise en place de ces conseils. Mais quid des premiers résultats ? « A Bassens, ils ont organisé des journées récréatives et des petits déjeuners citoyens. A Floirac Dravemont, ils ont participé au programme de rénovation urbaine ; idem à Cenon où ils ont aussi demandé aux jeunes leur avis sur l’Estacade et le City Stade. Ils se sont vraiment investis et des talents se sont révélés. Ils sont capables de tenir une réunion, de faire un compte-rendu, de déposer un appel à projet », note la responsable qui dresse de cette initiative, un bilan « globalement positif ».

Des propos qu’il faut cependant nuancer ; les conseillers rencontrant sur le terrain, de fréquentes difficultés. Premier écueil : le recrutement. Ainsi, Eric Leroy, membre du conseil citoyen de Carriet (créé en décembre 2017), note qu’ils ne sont que cinq et profite de l’émission pour lancer un appel et recruter des « forces vives ». L’obstacle de la langue (bien que la mairie puisse, dans certains cas, fournir un interprète et certains horaires de réunions (« qui ne peuvent satisfaire tout le monde ») demeurent aussi un problème. Frédéric Moreau de Génicart-Est mettant, quant à lui, l’accent sur la difficulté de mobiliser les jeunes : « On veut bien démarcher mais c’est aussi à eux de venir voir ce qu’il se passe ». Autre souci notable : celui de l’obtention d’un local ; Jacques Brunet de l’Écho des Collines faisant remarquer que, dans les textes, les mairies ont l’obligation d’en proposer un. Pour Eric Leroy qui avoue ne pas avoir fait de demande réelle à la mairie, se réunir dans un lieu public permet aussi de créer du lien. Même son de cloche chez Frédéric Moreau qui reconnaît que faute d’être constitué en association le conseil citoyen de Génicart Est ne peut bénéficier de subvention. Être reconnus comme indépendants de la Mairie s’avère aussi ardu ; « et ce d’autant plus que c’est elle qui gère nos finances », précise Dominique Gonzalves du Haut-Cenon.


Des solutions envisageables


Loin de se décourager, Eric Leroy envisage une distribution de prospectus dans les boîtes aux lettres pour faire connaître le conseil citoyen de Carriet. Frédéric Moreau prévoyant une page facebook, des badges, des flyers et une communication par mails et facebook avec de nombreux conseils de la France entière. Côté Conseils, Stéphane Bayle (Bas Cenon), a invité les nouveaux venus à être patients : « ça nous a pris un an pour nous structurer convenablement. L’essentiel étant de bien s’organiser dès le début et ne pas hésiter à faire appel aux personnes ressources ». Dominique Gonzalves leur conseillant d’effectuer la formation de l’école de Renouvellement Urbain de Paris. De nombreux échanges entre conseillers issus de différents quartiers, tels que ceux réalisés lors de la galette organisée lundi 8 janvier par les 2 conseils citoyens de Cenon et le conseil citoyen de Floirac Dravemont pour tous les conseils citoyens de la rive droite est également une piste à creuser.

1. 91,3 fm : lundi 15 à 16h et mercredi 17 à 9h.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle !
À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles