Régionales : En Charente, une liste socialiste largement ouverte à la société civile


Claude Hélène Yvard

Régionales : En Charente, une liste socialiste largement ouverte à la société civile

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 04/11/2015 PAR Claude-Hélène Yvard

Officiellement, dans la constitution de la liste socialiste charentaise,  pour les élections régionales des 6 et 13 décembre, tout s’est bien déroulé. Pourtant, il a fallu vraisemblement composer avec les grincements de dents de certains élus. mardi soir, à Angoulême, après une visite au salon de la Croissance verte, Jean-François Dauré, maire de la Couronne depuis 2008 et conseiller départemental, affichait un large sourire au côté d’Alain Rousset, pour présenter les 13 membres de son équipe. Balayant les critiques qui ont prévalu à la composition de cette liste, Jean-François Dauré a indiqué que cette liste faisait une large part à des candidats issus de la société civile. Il veut en faire un atout et un critère de choix pour les électeurs charentais. “Nous avons souhaité porter au plus près leur expertise, qui constitue une grande richesse. On arrive plus facilement à  le faire comprendre à nos concitoyens qu’à nos camarades politiques.” Dans la liste PS pour le département de la Charente, on trouve la moitié des candidats issus de la société civile, placés pour la majorité en position inéligibles. Parmi eux,  on trouve  notamment deux fortes personnalités : un artisan teinturier, président de la chambre de Métiers et de l’artisanat en la personne d’Alain Testaud, un vice-président de Chambre d’agriculture et président des éleveurs laitiers indépendants en la personne de Philippe Varacher et un responsable syndical de la CGT.  Lors de la présentation de la liste, Alain Rousset  a tenu à souligner : “ce signe fort à la société civile, c’est montrer que l’on a compris le message d’inquiétude de nos concitoyens qui expriment une forme de ras le bol des professionnels de la politique. On ne redressera l’image de la politique qu’en faisant appel à un mélange de compétences.”

L’emploi, le premier défiPuis Alain Rousset, a rappelé que le premier défi à relever à l’échelle de la grande région était bel et bien celui du développement économique. Il a cité en exemple le salon de la croissance verte et les initiatives lancées en Poitou-Charentes dans le domaine d’économie circulaire, secteur qui crée de l’activité et de l’emploi. Il a insisté sur la formation  des jeunes avec comme objectif que “la précarité ne commence pas à partir de 14 ans”, citant que la région Poitou Charentes compte deux fois plus d’apprentis que les autres régions de France. Il souhaite accompagner les jeunes par le logement. Enfin le président actuel de la Région Aquitaine, a insisté sur les équilibres à trouver entre une capitale régionale à Bordeaux et les autres territoires, y compris ruraux, qui ont de vraies pépites à défendre comme le bel exemple du Pôle d’Image d’Angoulême. “On ne va pas recréer un jacobinisme régional.” 


Les candidats Charentais1. Jean-François Dauré, maire de la Couronne; 2. Martine Pinville, députée de la Charente, secrétaire d’état chargée du commerce et de l’artisanat ; 3. Jonathan Muñoz; 4. Joëlle Averlan, conseillère régionale sortante ; 5. William Jacquillard; 6. Madeleine Ngombet, vice présidente du Conseil régional Poitou Charente sortante ; 7. Christophe Ramblière, conseiller régional sortant ; 8. Françoise Lamant, conseillère principale d’éducation; 9. Alain Testaud, président de la Chambre de métiers et de l’artisanat ;  10. Nathalie Selin,  conjoint collaborateur d’exploitant agricole ; 11 Philippe Varacher, vice président de la Chambre d’agriculture, président de l’association des producteurs de lait indépendants ;  12. Gisèle Pennetier; 13. Sébastien Lavauzelle.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles