“Reconstruire, se reconstruire”, des Idées mènent le monde


« Reconstruire, se reconstruire. Quel avenir en ces temps incertains ? » sera le thème des prochaines Idées mènent le monde l'avant-dernier week-end de novembre.

Les idées mènent le monde : Philippe Lapousterle et François BayrouAqui.fr

Les idées mènent le monde : Philippe Lapousterle et François Bayrou

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 09/07/2021 PAR Solène MÉRIC

Jeudi 7 juillet, François Bayrou, maire de Pau, et Philippe Lapousterle, commissaire général des Idées mènent le monde, ont présenté la prochaine édition de la manifestation culturelle. Une 7ème édition qui marque le retour de l’événement après une année de suspension pour cause de pandémie. Une pandémie qui, comme l’ont expliqué les deux responsables, marque de son empreinte le thème des débats et conférences qui se tiendront les 19, 20 et 21 novembre prochain au Palais Beaumont à Pau. « Reconstruire, se reconstruire. Quel avenir en ces temps incertains ? », voilà le sujet sur lequel les personnalités invitées auront à se pencher, chacune dans son domaine de connaissance ou d’expérience.

« Nous voilà de retour ! » annonce avec joie François Bayrou. Une joie rapidement teintée de prudence : « Il y a beaucoup de gens à qui cet évènement à manquer, et nous avons pris le risque, d’annoncer que nous tiendrions Les Idées Mènent Le Monde cette année dans sa forme classique. » Autrement dit « un événement fondé sur la rencontre, l’authentique et le tactile », et non dans un format virtuel auquel beaucoup de manifestations se sont résignées. Une organisation qui se fera « la microscopique épée de Damoclès du virus au-dessus de la tête, mais nous avons pensé que nous ne serions pas à la hauteur de la vocation de cet événement si nous renoncions par précaution », poursuit le maire de Pau, co-fondateur de la manifestation.

Recontruire les sociétés et nos vie personnelles
Au-delà de la forme, sur le fond, le thème 2021 des Idées mènent le monde, « Reconstruire, se reconstruire. Quel avenir en des temps incertains ? » fait bien sûr écho à l’événement sanitaire et historique qui a frappé (et frappe encore) la planète. Revenant sur la genèse de ce thème François Bayrou explique que « cette épidémie n’est pas la première de l’histoire de l’humanité, mais c’est la première des temps contemporains qui a arrêté la vie de tous nos pays, de nos familles et de nos entreprises, donc évidemment ce traumatisme a été très important. Ca nous a donné l’idée, à Philippe Lapousterle et moi-même, qu’en réalité il y a un parallèle important à établir, entre ce moment critique pour les sociétés du monde et les moments critiques dans chacune de nos vies personnelles. Au fond il y a des moments dans la vie où on se trouve devant cet impératif là ». L’impératif de reconstruire, de penser l’avenir.

Et Philippe Lapousterle de compléter : « D’habitude, on ne parle jamais d’actualité, on a toujours choisi des thèmes éternels ou quasi-éternels. Mais là, la question se posait autrement parce que ce n’est pas de l’actualité ce qui s’est passé, c’est depuis 70 ans et la Seconde guerre mondiale, quelque chose d’inconnu ».
Selon, lui, suite à cette pandémie, « il y aura quelque chose d’important, dont probablement personne ne se rend encore tout à fait compte. Au fur et à mesure que la vie va reprendre, on s’apercevra plus encore combien les gens ont changé avec l’isolement, la mémoire de gens qui ont disparu, qui va revenir. Le sentiment d’incertitude revient par la grande porte alors que le progrès promettait de le supprimer. Dans ce contexte il faut donc aussi penser les avenirs possibles. Ce thème ce n’est pas de l’actualité, insiste-il, mais c’est parler de la vie des gens, comme on en parlait avec des thèmes généraux jusqu’à présent ».

Des « avenirs possibles » dans un cadre, une manière d’être et des repères nouveaux, voilà ce sur quoi les invités des Idées mènent le monde viendront livrer leurs regards, pensées et analyses, dans les multiples domaines que sait balayer la manifestation : économie, écologie, médecine, science, sociologie… Mais pour connaître les noms des personnalités présentes, il faudra encore un peu patienter, et espérer comme l’a souligné Philippe Lapousterle que « ce ne soit plus alors le virus qui mène le monde ».

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Pau / Pyrénées-Atlantiques À lire ! CULTURE > Nos derniers articles