Présidentielle : Emmanuel Macron arrive en tête mais Marine


À Poitiers aussi, Emmanuel Macron arrive devant Marine Le Pen. La candidate du Rassemblement National passe de 18% en 2017 à 25% pour le 2nd tour de 2022.

A Poitiers, Emmanuel Macron arrive devant Marine Le Pen avec 75,16% des suffrages exprimésAqui.fr

A Poitiers, Emmanuel Macron arrive devant Marine Le Pen avec 75,16% des suffrages exprimés

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 5 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 24/04/2022 PAR Julien PRIVAT

Ce dimanche 24 avril 2022, les plus de 306 000 électeurs de la Vienne étaient appelés aux urnes pour le second tour de l’élection présidentielle. Le président sortant Emmanuel Macron arrive en tête avec 60,12% des suffrages exprimés contre 39,88% en faveur de Marine Le Pen. Un écart resserré par rapport au scrutin de 2017 où le président sortant avait devancé la candidate du Rassemblement National de 37 points de pourcentage contre seulement 20 aujourd’hui.

Ça festoie du côté de La République En Marche. Un peu de soulagement chez les partisans du président sortant Emmanuel Macron, à l’annonce des résultats ce dimanche 24 avril 2022 à 20 heures. C’est également le cas dans la Vienne. Françoise Ballet-Blu, députée de la 1re circonscription le confirme. « Nous avions un peu peur de l’écart. Là, il est quand même plus confortable que ce que nous imaginions. Emmanuel Macron est même arrivé en tête dans certaines communes auxquelles nous ne pensions pas ». Des festivités que condamne un peu la maire de Poitiers, Léonore Moncond’huy. « Les partisans d’Emmanuel Macron, les députés en marche festoient comme si l’extrême droite n’était pas à plus de 40% de représentation de l’électorat français. La situation est grave. C’est une victoire qui n’est pas une victoire d’adhésion. Je crois que la situation, la colère exprimée par les Françaises et les Français rend indécent de festoyer comme si c’était une victoire populaire, une victoire engageante pour le projet d’Emmanuel Macron. Il faut entendre la colère profonde qui s’est exprimée et qui justifie une forme d’humilité ». 

Léonore Moncond'huy aimerait un front uni des mouvements de gauche et écologistes pour les Législatives.Aqui.fr

Léonore Moncond’huy aimerait un front uni des mouvements de gauche et écologistes pour les Législatives.

À Poitiers, le dépouillement est toujours en cours. Quand la maire écologiste de Poitiers, Léonore Moncond’huy décide de prendre la parole pour commenter les résultats. « Ce résultat est un soulagement teinté de beaucoup d’amertume. J’adresse mes félicitations républicaines à Emmanuel Macron. Néanmoins je pense qu’aujourd’hui nous faisons face à une double responsabilité. Celle du président de la République réélu et de son gouvernement qui doivent absolument entendre la colère qui s’est exprimée pendant cette campagne et d’une manière générale dans la société française qui ne fait pas de son élection un vote d’adhésion. Sa responsabilité est aussi de réparer les fractures sociales qu’il a clairement renforcées, contribuées à creuser pendant son mandat et dans son attitude pendant cette campagne. Puis il doit entendre l’urgence écologique qui doit absolument trouver une réponse à la hauteur dans les trois ans à venir, c’est le GIEC qui nous l’indique. La double responsabilité c’est donc celle du président de la République et de son gouvernement et aussi la notre en tant que mouvement engagé pour l’écologie, la justice sociale, la démocratie. Nous devons reconstruire pour exiger que durant ce prochain mandat soit pris en compte ces valeurs, ces enjeux impératifs pour répondre aux attentes de la société française ». 

À Poitiers victoire de Macron mais Le Pen monte

Léonore Moncond’huy est également revenue sur le résultat sur la ville de Poitiers. Emmanuel Macron recueille 75,16% des suffrages exprimés. L’un de ses meilleurs résultats dans la département. Mais la maire nuance. « À Poitiers, on voit que l’extrême droite progresse par rapport à 2017. Marine Le Pen était alors à 18,13%, ce soir elle est à 24,70%. Cette progression est préoccupante. L’abstention progresse aussi. Il y a des électeurs et des électrices qui ne se sont pas déplacés. Je mets ça sur le compte de la colère. Malgré tout l’extreme droite reste repoussée par 75% des votants. Dans ces 75%, il y a une bonne partie de citoyens et de citoyennes de gauche écologiste qui encore une fois ont placé la démocratie, l’attachement à la république au-dessus de tout, au-dessus de leur frustration, de leur amertume ». Il est vrai qu’à Poitiers. Les électeurs se sont moins déplacés que lors du premier tour de l’élection présidentielle (68 92% de votants contre 74,15% le 10 avril dernier) et moins que lors de 2017 aussi où 72,60% des électeurs poitevins s’étaient rendus aux urnes.

Les résultats dans la Vienne

Dans le département de la Vienne, Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 60,12% des suffrages exprimés contee 39,88% en faveur de Marine Le Pen. Un résultat qui a évolué par rapport au second tour de 2017 où Emmanuel Macron avait reccueilli alors 68,77% des suffrages exprimés contre 31,23% pour la candidate du Rassemblement National.

En 2022, sur les 266 communes de la Vienne, le président sortant arrive en tête dans 152 communes contre 111 pour Marine Le Pen. C’est à Saint-Benoît, commune de sud de Poitiers, que le président sortant recueille son meilleur résultat avec 76,04% des suffrages exprimés. La candidate du Rassemblement National, quant à elle, récolte ses meilleurs scores en zone rurale et c’est d’ailleurs dans la commune de Saint-Clair (156 inscrits) qu’elle effectue son meilleur résultat avec 70,18% des suffrages exprimés. Chose rare pour être soulignée. Les deux candidats à la présidentielle sont arrivés à égalité dans trois communes du département : dans le sud de la Vienne à Saint-Romain (105 voix chacun) et à Genouillé (130 voix chacun) et à l’ouest de la Vienne à Saint-Léomer (40 voix chacun). 

Une abstention en légère hausse

Quant au taux de participation, il est de 75,12% dans le département. Soit 3 points de pourcentage au-dessus de la moyenne nationale (72,97%). La participation est en légère baisse par rapport au scrutin de 2017 où à l’époque 77,62% des électeurs s’était déplacés dans les bureaux de vote. 

Place au 3e tour : les législatives

La présidentielle est terminée mais pour autant la campagne se poursuit. Certains parlent même de 3e tour en désignant les élections législatives pour le moment programmées les dimanches 12 et 19 juin prochains. La députée en marche Françoise Ballet-Blu se concentre déjà sur ce prochain rendez-vous. «  Rien n’est joué. Il va falloir redoubler de travail pour le 3e tour et écouter les mécontents, les abstentionnistes et ceux qui ont voté pour les extrêmes que ce soit à gauche ou à droite. Il faut redoubler le travail de terrain, le dialogue avec les électeurs, échanger avec eux. C’est l’objectif des semaines à venir ». 

La maire de Poitiers, Léonore Moncond’huy se bat à l’échelle nationale et à l’échelle locale pour un rassemblement, un front uni des mouvements politique de gauche et écologistes. « Un rassemblement dans lequel chacun trouve sa place et puisse se reconnaître dans la diversité de ses aspirations politiques. Je suis optimiste et j’espère que nous aurons une visibilité à court terme à ce sujet. À Poitiers, si on additionne l’ensemble des forces de gauche et écologistes, nous sommes majoritaires ». 

À savoir maintenant quand auront lieu les élections législatives et si Emmanuel Macron décide ou non de dissoudre l’assemblée pour avancer de quelques jours ou quelques semaines ce scrutin. 

Retrouvez ici les résultats officiels de l’élection présidentielle dans le département de la Vienne

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Vienne À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles