Pas de pause estivale pour la Banque Alimentaire Bordeaux


Du 16 juillet au 27 août, 4 jours par semaine sur trois sites différents, la Banque Alimentaire prend le relais des associations pour la distribution de l'aide alimentaire.

Distribution d'été Banque AlimentaireAqui.fr

Distribution d'été Banque Alimentaire

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 21/07/2021 PAR Margaux Renaut

Comme chaque été, du 16 juillet au 27 août, la Banque alimentaire Bordeaux Gironde fait une entorse à son mode de distribution ordinaire et prend le relais des associations pour continuer à distribuer des denrées, 4 jours par semaine répartis sur trois sites de la métropole, Bègles, Pessac et Bordeaux. Sont prévus 300 000 repas à distribuer sur 6 semaines.

L’été dernier, la distribution de la Banque Alimentaire a permis d’aider 3 862 bénéficiaires à Bordeaux et en Gironde, soit 131 tonnes de denrées distribuées. D’après Bruno Bernat, coordinateur de la distribution, sont attendus cet été environ 5 000 personnes pour 300 000 repas distribués sur 6 semaines : « cette année, on a prévu un peu plus. Une hausse clairement liée à la crise sanitaire » explique-t-il. En effet, l’année passée, la Banque Alimentaire a vu ses bénéficiaires augmenter de plus de 20 %, avec notamment l’arrivée en nombre d’étudiants. Bien que l’opération de collecte en grande distribution de novembre dernier ait été particulièrement fructueuse, Bruno Bernat émet quelques inquiétudes quant à l’avenir de l’organisation : « Cette année, nous avons malgré tout reçu moins d’aides de la grande distribution, mais plus de l’État. Une fois, la crise sanitaire passée, allons-nous toujours recevoir ces aides ? L’avenir est incertain ».

« Un service de nécessité » 
Malgré l’augmentation des demandes, le fonctionnement de la distribution estivale reste le même. Des cartes sont délivrées aux adhérents des associations partenaires, plus de 150 en Gironde, et aux bénéficiaires adressés par les services municipaux ou nationaux. Le passage par l’une de ces associations ou organismes est obligatoire pour l’obtention d’une carte. Grâce à cette carte, les bénéficiaires pourront se rendre, une fois par semaine, dans l’un des sites de distribution afin de recevoir un colis d’environ 10 kg de denrées. Aux deux lieux habituellement prêtés par les municipalités de Pessac, le Parc Caselet, et de Bègles, le Parc de Mussonville, s’ajoute cette année, à Bordeaux, la maison de quartier Chantecler. Les distributions se font le vendredi et le mardi à Bordeaux, le jeudi à Pessac et le mercredi à Bègles.
Marie-Laure, bénévole pour la Banque Alimentaire depuis 4 ans, affirme avec enthousiasme que « la distribution se fait en bonne intelligence ». La crise sanitaire aura eu au moins un impact positif, car d’après Marie-Laure, « les gestes barrières permettent probablement d’éviter un trop grand nombre d’incivilités ». Cependant, la crise sanitaire et les dernières directives gouvernementales, inquiètent et interrogent. « Notre statut est difficile à définir, nous ne sommes ni un restaurant, ni une épicerie à proprement parler. Nous ne savons pas encore quelles seront les obligations en termes de vaccins et de tests, mais si les mesures devaient évoluer, nous serions probablement contraints d’arrêter la distribution, affirme Bruno Bernat, nous sommes plus qu’un service de proximité, nous sommes un service de nécessité ». 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Gironde À lire ! SOLIDARITÉS > Nos derniers articles