Nouvelle vie pour l’ancien lycée des Menuts


Région Nouvelle-Aquitaine

Nouvelle vie pour l'ancien lycée des Menuts

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min

Publication PUBLIÉ LE 07/12/2017 PAR Solène MÉRIC

Après deux années de chantier et un important travail de réhabilitation, l’ancien lycée professionnel des Menuts, rue Permentade à Bordeaux, depuis longtemps à l’abandon retrouve une nouvelle vie : celle de résidence sociale intergénérationnelle. Son inauguration a eu lieu mercredi dernier en présence d’Alain Rousset président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Naïma Charaï, conseillère régionale déléguée aux solidarités, à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations et Béatrice de François, présidente d’Aquitanis. Une inauguration emprunte d’émotion puisque cette résidence accueille désormais des jeunes de 18 à 30 ans, jeunes travailleurs ou en formation, et d’anciens combattants migrants d’origine marocaine. La résidence porte d’ailleurs le nom de Mohamed Mechti, en mémoire d’une figure emblématique de la lutte pour l’alignement des pensions des anciens combattants « indigènes » marocains de la 2nde guerre mondiale sur celles des Français. C’est en présence de son fils, Abdelhai Mechti que la visite des lieux a été conduite.
Le projet de réhabilitation, signé de l’agence d’architectes Daniel Berguedieu-Frédéric Brochet, a ainsi permis la création de 49 logements meublés offrant 61 places ainsi que de nombreux locaux communs (2 salles polyvalentes, 3 salles de repos en étage, 3 bureaux, lingerie, buanderie, garage vélo, locaux techniques) à l’image de l’aménagement de la résidence globalement pensée pour favoriser les contacts intergénérationnels. Les parties extérieures ont aussi été pensées en ce sens ; la courette est ainsi devenue un patio avec une fontaine d’inspiration orientale, l’ex-cour de récréation, un jardin intérieur organisé autour d’un vénérable platane préservé le tout agrémenté de jardinières avec plantations d’agrumes (citronniers, orangers…), de carrés potagers (menthe, coriandre…) ainsi que de parterres végétaux.
Le coût total des travaux s’élève à 4 661 115 € soutenu par la Région, en plus du transfert de l’immeuble au bailleur social, l’Etat, le Département de la Gironde, Bordeaux Métropole, la Ville de Bordeaux et Action Logement.
Enfin, s’il n’y a pas encore de confrontation à la perte d’autonomie des habitants de la résidence, cela est bel et bien prévu dans le projet social, du bailleur Aquitanis. Dès à présent, l’association « Sens » intervient auprès des personnes âgées, et les accompagne dans leurs démarches pour un retour au pays quand il est souhaité. Une gestionnaire parlant arabe est présente tous les jours, et parmi les espaces communs, une salle de réunion permet aux associations du quartier d’abriter quelques-unes de leurs activités ponctuelles à l’image des cours de français donnés par l’association Promofemmes.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle !
À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles