Mérignac fait peau neuve


Emmanuel Diaz

Mérignac fait peau neuve

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min

Publication PUBLIÉ LE 04/09/2017 PAR Emmanuelle Diaz

C’est à bord d’un mini bus qu’Alain Anziani, accompagné d’une partie de son équipe municipale, a sillonné, vendredi, les différents quartiers de la ville pour dresser un état des lieux des différents chantiers en cours dans la commune. Une visite qui les a tout d’abord conduits au Conservatoire du Parc ; un édifice qui fait actuellement l’objet d’une extension. Des travaux qui devraient durer un an et dont le démarrage est prévu ce mois-ci avec, à terme, la création d’une salle de percussions, d’une salle de pratiques collectives et d’une salle de danse pour une surface de 485 m² ; « ce qui doublera la surface initiale », précise Daniel Margnes, adjoint à la culture. Également en travaux, la Maison de la petite enfance sera, d’ici un an, dotée d’une halte-garderie d’une capacité de 38 berceaux, d’un relais d’assistantes maternelles et d’une partie administration, accueil du public pour environ 1 000 m². Côté voirie, la rénovation des rues du Muguet et des Jacinthes est enfin terminé. Elle inclut la modernisation du réseau d’éclairage public grâce à l’installation de LED ainsi que la rénovation des trottoirs et de la chaussée. Une seconde phase de travaux étant prévue mi 2018. Également terminé, le réaménagement de la rue Louis Blériot qui comprend l’enfouissement des réseaux électriques, d’éclairage public et de télécommunication ainsi que l’installation de candélabres équipés de lanternes à LED. Des travaux qui ont duré 5 mois et qui incluent aussi la création de réseaux d’assainissement des eaux usées et pluviales, la rénovation totale de la structure de la chaussée et la création d’une zone de rencontre (circulation limitée à 20 km/h). Des espaces verts devraient également être installés à l’automne.

Le quartier de la Glacière

Fin 2017 début 2018, la vitesse devrait être abaissée à 30km/h cours d’Ornano, Bordeaux Métropole envisageant par ailleurs la suppression des deux carrefours à feux sur cet axe. Deux plateaux traversants devraient être implantés aux carrefours avec le cours Gallieni et à l’intersection avec les rues Maurian et Pierre Brossolette afin de sécuriser les traversées piétonnes et cyclistes. L’ensemble pour un montant estimé à 310 000€ TTC. Toujours dans le quartier de la Glacière, un square devrait voir le jour au niveau du 46/48 cours d’Ornano sur une parcelle de 900 m2 acquise récemment à cette fin par la ville. Un projet qui prévoit la création d’une aire de jeux clôturée pour les enfants ainsi que d’un parc local de stationnement d’environ 10 places. Des travaux qui devraient débuter à la fin de l’année et coûter 500 000€ TTC. A noter qu’une réunion publique est prévue le 13 septembre à 19h à la MDA pour aborder l’aménagement du cours d’Ornano et du square.

Le Burck

L’école maternelle a fait l’objet de travaux d’isolation thermique et acoustique. Un chantier qui s’est déroulé durant les vacances et a notamment permis la réhabilitation de la salle de motricité, du hall d’entrée, des sanitaires et de deux salles de classes ainsi que le cloisonnement séparatif avec le restaurant scolaire pour un montant de 246 000€. Une nouvelle phase de travaux étant prévue pour les vacances de Toussaint. Dans ce même secteur, le gymnase Coubertin a vu la réfection de son parquet sportif, de son marquage au sol et de son éclairage avec, là encore, l’installation de LED. Des rénovations devenues nécessaires pour ce gymnase « seul équipement couvert au Burck et seul équipement avec le Roller Stadium à accueillir des compétitions de haut niveau », précise Alain Anziani.

A Beutre

L’école maternelle Oscar Auriac a également fait l’objet de travaux avec la création d’une cinquième classe, d’un dortoir supplémentaire et l’aménagement d’une salle pour les Atsem. Quant à la chapelle laissée depuis plusieurs années à l’abandon, elle connaît actuellement une rénovation générale (mise en sécurité du clocher, réparation de la couverture, purge des éléments susceptibles de chuter, réparation des solins, refichage ou goujonnage des éléments de décoration…). Un édifice qui, à terme, devrait accueillir les manifestations culturelles de ce secteur. Parallèlement, le centre social du quartier bénéficie actuellement d’un réaménagement de son accueil. L’objectif étant également la création d’un bureau pour la mairie annexe.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle !
À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles