Les Vibrations urbaines fêtent leurs 20 ans


Sébastien Walkowiak

Les Vibrations urbaines fêtent leurs 20 ans

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min

Publication PUBLIÉ LE 26/10/2017 PAR Claude-Hélène Yvard

Le Festival Vivrations urbaines fête ses 20 ans du 31 octobre au 5 novembre. Pour l’occasion, la ville de Pessac a décidé de se rapprocher de son domaine universitaire. Au menu, six jours de glisse, de street art, de hip hop et de musique. Pour cette vingtième édition, la manifestation s’implante au coeur du domaine universitaire pessacais.  Les sports urbains, composante traditionnelle essentielle du festival, vont donc migrer sur le campus – skate-park tout neuf à la clé. C’est là que vont se succéder les contests de skate, de trott’ freestyle et de BMX. Tout autour, des zones aménagées pour les initiations et ateliers gratuits (VTT, roller, street soccer, boxe, slackline, parkour, escalade, hoverboard, lasertag…). Attention, les ateliers Skate et trott  sont sur sont déjà complets.  

La grande exposition des 20 ans

Ouverture, encore, côté street art. La grande exposition des 20 ans est à découvrir à la Maison des Arts, et on peut voir les œuvres du rappeur Grems à l’Artothèque, plus la fresque qu’il a réalisée sur une façade de l’école Jeanne-d’Arc. Mais on pourra aussi voir Rooble et Rouge en action sur des murs offerts aux bombes par des particuliers, suivre le “QR20”, un nouveau parcours thématique dans toute la ville, ou encore participer à un jeu de piste street art.
Outre les sports de glisse, la programmation sera marquée également par les concerts et les diverses activités proposées par Pessac Animation, PAMA et les partenaires du festival, pour des moments riches en émotions. Côté musique, Reggae, rap, hip hop, rock, funk, dub, dubstep ou encore électro, toutes les cultures musicales sont aux Vibrations urbaines !
Le festival soutient également la musique locale en programmant de nombreux artistes bordelais, prolongeant ainsi le travail effectué tout au long de lʼannée avec les scènes locales. Trois concerts sont programmés à la salle Bellegrave : le tant attendu Here I come, avec Panda Dub, French Fuse et l’Enterloup, le 31 octobre, mais également le concert de Broken Back et Tample le 3 novembre, ou encore celui de South Dirty Crew et Yannis Odua et Danakil, le 4 novembre. Quant au club VU, centre névralgique de la manifestation, il proposera des concerts et des DJ sets du 2 au 5 novembre.
Lors de chaque édition, le dimanche de clôture, le festival programme une création danse, en collaboration avec la direction de la Culture de la Ville de Pessac. Ce vingtième anniversaire marque le retour de l’incontournable Pessac Battle Arena et ses B-boys internationaux.  

Programmation complète et renseignements : vibrations-urbaines.net

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle !
À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles