Les Nouveaux Potagers cultivent la solidarité


"Les Nouveaux Potagers" innove en proposant aux entreprises, établissements scolaires ou encore mairies, des potagers en bac dont la récolte sera en partie redistribuée à la Banque Alimentaire.

Benoit Mathieu et Olivier Mignon dans les locaux des Nouveaux PotagersAqui.fr

Benoit Mathieu et Olivier Mignon dans les locaux des Nouveaux Potagers

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 28/09/2021 PAR Margaux Renaut

Les Nouveaux Potagers est une jeune entreprise bordelaise, lancée au mois de mai, qui propose l’installation de potagers en bac adaptables à tous types d’espaces, dont 50% de la récolte minimum sera reversée à la Banque Alimentaire Bordeaux Gironde (BABG). La démarche des Nouveaux Potagers vise à permettre à différents publics (entreprises, établissements scolaires ou collectivités) de s’inscrire dans un cercle vertueux, écoresponsable et solidaire.

Olivier Mignon, fondateur des Nouveaux Potagers, explique que « la crise sanitaire et plus particulièrement l’année 2020, a fait naître une prise de conscience collective sur la façon de cultiver et surtout celle de consommer ». Un confinement aux conséquences « positives » qui s’accompagne malheureusement d’une tout autre réalité. « La Banque Alimentaire a subi deux années de pression dues à une importante augmentation des besoins d’aide alimentaire » déplore Benoit Mathieu, secrétaire général de la Banque alimentaire Bordeaux Gironde « tout de suite séduit » par le projet. Il faut dire que « les fruits et les légumes constituent un tiers de la distribution de la Banque Alimentaire et les Nouveaux Potagers répondent parfaitement à une demande grandissante ». 

Olivier Mignon, résume le projet comme étant « solidaire, car il permet d’aider ceux qui en ont besoin, simple car sur-mesure et adaptable, mais aussi facile car accessible à tous les publics, experts en jardinage comme novices ».
Composée en partie de maraîchers et de jardiniers, l’équipe des Nouveaux Potagers installe les potagers en fonction de l’exposition au soleil et au vent, choisit et plante les espèces adaptées, entretient chaque mois les plantations et récolte le moment venu, pour transporter ensuite, fruits et légumes à la BABG. « C’est la première fois que les fruits et les légumes distribués ne sont pas des invendus » affirme Benoit Mathieu, « la démarche est solidaire aussi, car elle permet à ceux qui bénéficient des services de la Banque Alimentaire, de ne pas ou plus être en bout de chaîne ! » Avis partagé par Olivier Mignon, qui « garantit une très bonne qualité des produits récoltés et surtout une culture vertueuse ».

 

Un engagement impactant et solidaire

 

À l’heure actuelle, trois bacs ont déjà été commandés mais pas encore installés. « La mise en place est un peu longue, car les entreprises ou les établissements scolaires ayant été longtemps en télétravail, il était impossible pour eux de participer à un tel projet, explique Olivier Mignon. Plus nous aurons de bacs installés, plus nous sensibiliserons et plus nous aiderons ». Benjamin Rouillon, jardinier chez les Nouveaux Potagers, considère aussi « qu’au-delà de sensibiliser, l’expérience doit être la plus ludique et utile possible pour ceux qui participent au projet. Notre rôle est surtout de donner des clés afin que les gens deviennent autonomes ». Il poursuit, « les clés d’un bon jardinage, c’est de comprendre et de respecter la saisonnalité des fruits et des légumes, mais aussi d’apprendre à cuisiner sa récolte en s’amusant et ne jetant rien ! ». En effet, la récolte étant redistribuée à la Banque Alimentaire à hauteur de 50 % minimum, les apprentis jardiniers, afin de ne pas être « frustrés », pourront aussi récupérer un peu de cette récolte pour leur propre consommation. 
Pour accompagner au mieux leurs clients ou, pour Olivier Mignon, leurs « adhérents », les Nouveaux Potagers fournissent, en plus du potager en bac et de l’accompagnement au jardinage , une application permettant d’avoir accès à l’état du potager, la pousse des légumes, des recettes adaptés aux légumes ou aux fruits plantés, et même des conseils antigaspillage.
 Les premières récoltes des bacs installés en octobre auront normalement lieu dès cet hiver. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Gironde À lire ! SOLIDARITÉS > Nos derniers articles