Les jeunes agriculteurs planchent sur la souveraineté


Les Jeunes Agriculteurs de Dordogne ont organisé leur assemblée le 10 mars à Coulounieix-Chamiers. Le syndicat agricole demande un plan national pour aider les agriculteurs.

Le nouveau conseil d'administration des JA de la DordogneClaude-Hélène Yvard | Aqui

Le nouveau conseil d'administration des JA de la Dordogne

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 4 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 15/03/2022 PAR Claude-Hélène Yvard

Hausse des carburants, du coût de l’énergie liée au conflit ukrainien, les jeunes agriculteurs de la Dordogne, qui ont tenu leur assemblée générale jeudi 10 mars, au pôle interconsulaire de Coulounieix-Chamiers, ont de quoi être inquiets. La période est incertaine et suscite beaucoup d’inquiétudes. Dans ce contexte particulier, le syndicat avec depuis septembre dernier un nouveau président, Guillaume Testut, éleveur de blondes d’Aquitaine, a débattu de la souveraineté alimentaire. Les jeunes agriculteurs de la Dordogne demandent un plan d’aides national.

Au cours de l’année dernière, le département de la Dordogne a enregistré 53 dossiers d’installation qui ont bénéficié de la Dotation jeunes agriculteurs, pour un montant global de 1,43 million d’euros, soit un peu moins de 30 000 euros par projet. Les filières bovine (23 %) et viticole (19 %) ont été les plus représentées.

Si le renouvellement des générations demeure un sujet majeur pour le monde agricole, et en Dordogne, les chiffres ne sont pas si mauvais, les sujets d’inquiétudes sont nombreux : la nouvelle PAC, l’accès au foncier, le revenu dans le contexte de la loi egalim 2. Et aujourd’hui, le conflit Ukrainien est une nouvelle source de préoccupation majeure. “Il a pour conséquence, une hausse des prix de carburants, du coût de l’énergie, des engrais et de matières premières”. Selon Guillaume Testut, le président du syndicat élu en septembre dernier,  “on arrive au printemps dans une période où l’on va beaucoup travailler nos terres. Si on veut pouvoir continuer à travailler la terre, à nourrir nos bêtes et la population, il faut qu’il y ait un plan gouvernemental. Il en va de la souveraineté alimentaire.

La souveraineté alimentaire était justement au coeur des débats de cette assemblée générale avec la participation d’Eric Frétillère, président des irrigants de France et membre du bureau de la chambre d’agriculture de la Dordogne, Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine en charge de l’agriculture, de la forêt, de la mer et de l’alimentation et Luc Servant, président de la chambre régionale d’agriculture. La balance commerciale agroalimentaire française démontre que la France est tributaire des importations notamment des pays européens. La crise actuelle rabat de nombreuses cartes, d’où l’importance d’être souverain sur son alimentation. Si on veut consommer français, il faut produire et transformer en France, ce qui n’est pas totalement le cas.

La question l’eau

“Je pense que le rôle agricole va être absolument majeur dans les années à venir. On va avoir besoin de nouvelles installations pour répondre aux enjeux de demain. Vous représentez cette génération. Je préfère pourtant le terme sécurité alimentaire à celui de souveraineté. Pendant la crise du covid, le monde agricole a continué à travailler, et il y a eu une prise de conscience des consommateurs du rôle des agriculteurs avec de nombreux achats de proximité, même si aujourd’hui, cette tendance est moindre,” indique Eric Frétillère.

Les conséquences du conflit Ukrainien devrait rebattre les cartes. Un des leviers pour y parvenir, c’est l’irrigation et la gestion de l’eau avec les problématiques liées au stockage. “Il faut systématiquement adapter les stockages aux problèmes locaux. Une des solutions pour répondre aux différentes confrontations, notamment entre agriculture et environnement, est que l’agriculture soit considérée comme un intérêt général majeur. Un agriculteur qui a de l’eau pour produire, derrière ce sont des coopératives, des filières, c’est la vie de l’ensemble d’un territoire”, poursuit le président des irrigants. Une autre  idée a été avancée dans le cadre du Varennes de l’eau, créer un secrétariat général à l’eau, qui regrouperaient le ministère de l’Agriculture, le ministère de l’Environnement et celui de la Santé pour les aspect sécurité. 

Autre sujet central, pour atteindre cette souveraineté alimentaire est la question du renouvellement des générations, défi numéro un à relever. La Région Nouvelle-Aquitaine a acté le doublement de son budget à l’installation en agriculture. “Nous avons fait le choix d’accompagner les jeunes agriculteurs éligibles à la DJA, et aussi ceux qui ne le sont pas, correspondant à d’autres profils, plus âgés, plus diplômés”, rappelle Jean-Pierre Raynaud. “Notre objectif est d’accompagner 800 projets éligibles à la DJA et au total un bon millier sur l’ensemble du dispositif”. 

Plan de résilience en cours

Les Syndicats agricoles dont les JA, demandent un plan d’aides d’urgence, pour répondre à l’urgence. La profession semble avoir été partiellement entendue. Un plan de résilience est en cours de préparation avec le ministre de l’agriculture. Il doit permettre de prendre les mesures nécessaires pour assurer la résilience des exploitations agricoles, pour sécuriser les revenus mais également l’approvisionnement en énergie et en intrants. Il s’agit de mettre en place un large filet de sécurité pour protéger les agriculteurs, premiers touchés par la flambée des prix de l’alimentation animale, des engrais, de l’énergie. “Le soutien sera massif, les mesures adaptées”, a indiqué le préfet. C’est ce qu’espèrent les exploitants notamment les jeunes générations. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Dordogne À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles