Les Deux bouts, un tremplin pour l’emploi en milieu rural


Atelier Chantier d’Insertion de maraîchage agroforestier, la ferme Deux Bouts à Vayres, propose localement des fruits et légumes bios et aide les personnes éloignées de l'emploi à retrouver du travail.

recolte de courgesAqui

Stéphane Boutin (au centre) fait découvrir au public la ferme Deux Bouts.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 31/10/2022 PAR Emmanuelle DIAZ

Atelier chantier d’insertion de maraîchage agroforestier sur sol vivant certifié en agriculture biologique, la Ferme Deux Bouts (comprenez ”Debout !”), située dans la commune de Vayres, en
Gironde, vient de fêter son premier anniversaire. Structure portée par l’association éponyme créée en 2017, elle propose emploi et logement à des personnes en situation de précarité. « Notre objectif est une sortie positive du bénéficiaire, c’est-à-dire, un logement en nom propre et un CDD de plus de six mois, un CDI ou la création d’une entreprise », précise Hélène Gagaille, directrice de la structure.

A ce jour seize personnes travaillent sur le site : sept permanents, dont une accompagnatrice socio professionnelle, une accompagnatrice
socio éducative, un encadrant technique et une éducatrice et neuf personnes en CDD d’insertion (CDDI). Un nombre qui devrait augmenter en 2023. « Notre agrément porte sur sept Équivalent temps plein et on souhaite passer à 10 à partir de 2023, ce qui équivaut à peu près à quatorze salariés », précise-t-elle.
L’objectif de Deux Bouts ? L’insertion par l’activité et le logement. Association reconnue d’intérêt général agréée Intermédiation locative et Structure d’insertion par l’activité économique, elle propose à ses salariés un accompagnement qui peut aller jusqu’à deux ans pendant lesquels les personnes en insertion vont bénéficier d’une formation au métier de maraîcher et du soutien des travailleurs sociaux pour les aider à lever les freins: problèmes de mobilité, de santé, de finances, ou administratifs pour construire avec eux un projet
professionnel personnalisé. « On a conceptualisé Deux Bouts dans le but de pouvoir essaimer facilement et rapidement. Tous nos processus, nos agréments, les outils mis en œuvre, sont réplicables. Peu de structures sur notre territoire proposent un accompagnement de bout en bout au travers d’un parcours qui intègre le logement individuel, l’accompagnement personnalisé et l’emploi inclusif », précise Stéphane Boutin, co-fondateur et président de l’association.

Production d’une alimentation saine et locale

Installée sur un terrain de deux hectares, la ferme doit trouver un
équilibre économique d’ici deux à trois ans. Elle propose depuis cet été, des fruits et légumes bios et de saison en vente directe les mercredis, vendredis et samedis de 10h à 13h.

recolte de courgesAqui

récolte de courges

Parallèlement elle approvisionne depuis le mois de septembre le collège d’Arveyres une fois par semaine et envisage de commencer prochainement la livraison de paniers de fruits et légumes à
deux comités d’entreprises locales. L’objectif ? « Répondre à un enjeu de société qui est de bien se nourrir » en proposant localement une alimentation saine, l’autre ambition de l’association. A ce titre, 300 arbres (200 fruitiers et 100 arbres à fleurs) ont été plantés avec l’aide des enfants de l’école de Vayres et quatre serres de 500 m2 chacune, construites.

Des travaux réalisés notamment grâce à l’aide de la Région, du département de la Gironde et de fondations privées dont la Fondation de France. Coté projets, la ferme vise, en 2023, le développement de son ancrage territorial. « Un travail qui nous tient à cœur pour tisser des liens forts et durables avec les structures existantes ou émergentes
locales (institutionnels, entreprises, associatifs, habitants) pour faciliter les parcours et proposer une solution durable, innovante et utile pour le territoire », conclut Hélène Gagaille.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Gironde À lire ! SOLIDARITÉS > Nos derniers articles