Les besoins de la Banque alimentaire de la Dordogne


Après une année 2020 difficile, la Banque alimentaire de Dordogne a reçu une aide du Conseil départemental pour acheter un nouveau camion frigorifique.

La remise des clefs du véhicule pour la Banque alimentaireAqui.fr

La remise des clefs du véhicule pour la Banque alimentaire

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 22/07/2021 PAR Claude-Hélène Yvard

La banque alimentaire de la Dordogne, qui a son siège à Marsac-sur-L’Isle, enregistre d’année en d’année un accroissement d’activité pour atteindre actuellement près de 600 tonnes de denrées distribuées à 68 organismes et associations partenaires. Cela équivaut à un million de repas. Symbole de cette croissance, due à l’augmentation des difficultés sociales chez nos concitoyens, la remise d’un véhicule frigorifique avec hayon le mercredi 21 juillet et financé en partie grâce au budget participatif du Département.

Les besoins de la Banque alimentaire de Dordogne ont été entendus par les Périgourdins. À travers le budget participatif que propose le Conseil départemental, les habitants de la Dordogne ont élu, pour le canton de Coulounieix-Chamiers, le projet d’achat d’un troisième véhicule frigorifique équipé d’un hayon d’une valeur de 57 000 euros. La remise du véhicule a eu lieu le mercredi 21 juillet au siège de l’association à Marsac -sur- l’Isle.
Le Département apporte une aide de 12 000 euros à travers son budget participatif, la fondation Agir du Crédit Agricole donne 8 500 euros et la commune de Marsac, 1 000 euros. “Ce nouveau véhicule s’avère indispensable, il permettra d’acheminer les denrées périssables entre le siège et son local de stokage situé sur la zone commerciale d’Auchan”, explique le président de l’association, Francis Herbert.
Depuis plusieurs années, l’association voit croître son activité et se diversifie. “Aujourd’hui, comme nous ne distribuons pas directement aux bénéficiaires, nous travaillons avec 68 partenaires. Nous avons une équipe de 4 salariés permanents et de 70 à 80 bénévoles réguliers”, précise le président de la Banque alimentaire, qui distribue environ 600 tonnes de denrées représentant plus d’un million de repas. Le nombre de bénéficiaires moyen par mois atteint 9000  personnes. La Banque alimentaire souhaiterait à l’avenir accueillir des bénéficiaires en les accompagnant au plus près. “Nous avons le projet de créer des ateliers de cuisine ou de transformation, en partenariat avec l’Arteec, pour utiliser les fruits et les légumes un peu abîmés que nous recevons, et avec faire des soupes, des confitures. Pour l’instant, nous sommes à l’étroit dans nos locaux actuels, les espaces de stockage sont insuffisants”; poursuit Francis Herbert.

Un projet d’extension inévitable

Pour faire face à cette croissance, due à l’explosion des difficultés sociales, la Banque alimentaire a besoin de nouveaux locaux, plus spacieux. L’idéal serait de doubler la surface, de passer à 2000 mètres carrés, dont 1300 m2 pour le stockage. La mairie de Marsac travaille actuellement sur le dossier, sur sa faisabilité. “Et je voudrais que les bénévoles aient à disposition un espace de repos et de détente”, insiste le président. L’arrivée du troisième véhicule frigorifique en ce mois de juillet, n’est réellement qu’une étape. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Dordogne À lire ! SOLIDARITÉS > Nos derniers articles