Le Prix de Championnat mâle pour Maréchal du GAEC Pimpin


Le Salon de l'agriculture de Paris, c'est un peu la "fashion week" de l'élevage. On y découvre les plus beaux spécimens des races aux berceaux, notamment, néo-aquitains

Le taureau limousin Maréchal du Gaec Pimpin a reçu le prix de Championnat mâle du Concours général de l'Agriculture de Paris 2022France Limousin Sélection

Le taureau limousin Maréchal du Gaec Pimpin a reçu le prix de Championnat mâle du Concours général de l'Agriculture de Paris 2022

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 04/03/2022 PAR Corinne Mérigaud, Solène Méric et Julien Privat

Le Salon de l’agriculture de Paris fait évidemment la part belle à l’élevage. De nombreux animaux défilent sur les rings que ce soit en présentation de races, en concours, ou bien encore pour des ventes aux enchères. Sur les concours, nous avons suivi avec une particulière attention celui de la race Limousine en amont duquel nous avions interviewé il y a peu le taureau Maréchal du Gaec Pimpin. Nous avions eu le nez fin !

Le GAEC Pimpin basé à Beynac (Haute-Vienne) s’est à nouveau distingué au Salon de l’agriculture en ramenant son 44 ème Prix de Championnat décerné à son taureau Maréchal, né le 31 décembre 2016, vainqueur de la section des taureaux de plus de 43 mois. Le juge Sylvain Boyer l’a placé en tête « sans aucune hésitation car c’est un taureau limousin avec un bassin exceptionnel, très large, très carré, un très bon dessus, très épais dans son filet, il se déplace bien, il est blond et harmonieux.» Le Prix de Championnat femelle revient à Jabelle du GAEC Camus père et fils d’Arnac-la-Poste qui remporte aussi le Prix de synthèse. Propriété du GAEC Pimpin, Onyx a décroché le prix de section des taureaux de 2 ans et 7 mois à 3 ans et 7 mois. Quant à Jamaïqua et sa petite Siraba, elles ont terminé au pied du podium de la section des vaches suitées de plus de 4 ans et 8 mois.

Autres prix décernés pour la race Limousine :

Génisse pleine de moins de 32 mois : Pernelle GAEC Camus père et fils Arnac-la-poste (87)

Mâle de moins de 2 ans et 7 mois : Phoenix GAEC Hilaire (19)

Vaches suitées de moins de 3 ans et 8 mois : Orka EARL Arrouy (65)

Vaches suitées de mois 4 ans et 8 mois : Nutella GAEC Beauchène (49)

Vaches suitées de plus de 4 ans et 8 mois : Jabelle GAEC Camus père et fils (87)

Prix de synthèse femelle : Jabelle GAEC Camus père et fils (87)

Prix de synthèse mâle : Porto SCEA Chateil (19)


Lire aussi : Haute-Vienne : le GAEC Pimpin monte au Salon de l’agriculture avec quatre limousines


Découvrez d’autres éleveurs de Nouvelle-Aquitaine et leurs animaux sur agriweb.tv


Jean-Pierre Planté, le landais amateur de Blondes


Venu de Port-de-Lannes dans les Landes, Jean-Pierre Planté, éleveur de Blondes d’Aquitaine a pariticpé cette année à son 21ème Concours Génaral agricole Blonde d’Aquitaine de Paris. Il a amené avec lui deux mères avec leurs veaux : Malaika et Olympie. Jean-Pierre espérait finir sur le podium. Il n’est pas passé loin : ses protégées sont finalement arrivées toutes les deux 4e de leurs concours. On le découvre dans cette vidéo réalisée en partenariat avec Agriweb.tv .


Sylvie Leizagoyen, passion Kintoa à Ainhoa


Sylvie Leizagoyen est éleveuse de porc Kintoa à Ainhoa au Pays basque. Agriweb.tv l’a rencontrée sur le ring porcins du Salon de l’Agriculture de Paris. L’occasion de présenter cette race à part qui n’est pas passée loin de la disparition. Parmi ses caractéristiques, le pie noir du Pays basque est court sur pattes, avec une morphologie adaptée au dénivelé des montagnes. Vous le reconnaîtrez par sa couleur rose et noir, ses très grandes oreilles et trois tâches caractéristiques: sur la tête les fesses, et une derrière plus large pouvant recouvrir le dos et les flancs.

 

Entre Niort et Parthenay Stéphane Parent, élève des… Parthenaises

A Saint-Marc-La-Lande en Deux-Sèvres, Stéphane Parent, est éleveur de bovins de race Parthenaise. De belles vaches à la robe froment et aux muqueuses, dont les contours des yeux, noires. Dans cette vidéo Agriweb.tv, il nous présente Nation, la vache qu’il a amené à Paris cette année pour sa sixième participation au concours. Cet éleveur au troupeau de 85 mères en Label Rouge a remporté la Victoire des viandes de boeuf Label Rouge organisée par Interbev.



Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Haute-Vienne À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles