Le pôle Aliénor accueillera le siège de l’agglomération


Mardi a eu lieu en présence de nombreux élus et leurs partenaires la pose de la première pierre d'un bâtiment de 8000 m2 qui comprendra le siège de l'agglomération.

Le chantier du pôle Aliénor à Périgueux a été lancé par les élus du Grand Périgueux, de la Région et du DépartementAqui.fr

Le chantier du pôle Aliénor à Périgueux a été lancé par les élus du Grand Périgueux, de la Région et du Département

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 14/10/2021 PAR Claude-Hélène Yvard

Situé dans le quartier des affaires près de la gare, à proximité d’un pôle d’échanges multimodal, le Pôle Aliénor accueillera le siège du Grand Périgueux d’ici 2023. On y trouvera également d’autres services tertiaires comme le centre intercommunal d’action sociale, l’office de tourisme, la maison de l’emploi, Péribus et des bureaux pour des agents de la Région Nouvelle-Aquitaine. Le chantier a démarré en septembre pour une mise en service prévue de ce bâtiment de 8000 m2 hautement performant au deuxième semestre 2023.

La construction du bâtiment de 8000 m² qui abritera le futur siège du Grand Périgueux et d’autres services publics a débuté derrière la gare. Ce secteur appelé à devenir un futur quartier d’affaires et d’emplois tertiaires est en train de vivre une vraie révolution qui modifiera l’entrée de la ville de Périgueux pour les vingt ans à venir. A l’image du projet global du quartier d’affaires, il s’inscrit dans l’ambition forte et courageuse de moderniser un vieux quartier industriel et d’attirer en Périgord, avec des infrastructures de qualité, des activités économiques et de nouveaux habitants. Mardi 12 octobre, tous les partenaires de cette opération étaient réunis pour en poser la première pierre. Le président de l’intercommunalité, Jacques Auzou, a rappelé l’importance stratégique de regrouper et de conserver tous ces services dans la ville centre, alors qu’il y a une dizaine d’années les chambres consulaires et quelque 500 emplois sont partis en périphérie. “Ce projet est né à ce moment là, a t-il insisté. La ville de Périgueux prenait conscience qu’il fallait transformer le quartier de la gare, alors en souffrance”.

Ce bâtiment de 8 000 mètres carrés, situé en plein cœur du quartier d’affaires, à proximité du Pôle d’Echange Multimodal, a vocation à concentrer un ensemble de services publics.  Il accueillera un auditorium de 118 places, couplé avec une salle de réception, des entités liés à la communauté d’agglomération : centre intercommunal d’action sociale, l’office de tourisme, la maison de l’emploi, le Péribus, la Mission d’accueil et d’information des associations, le service de soins infirmiers à domicile, la maison du logement avec Périgord habitat. Il comprendra aussi un pôle pour la transmission numérique des entreprises. Le Grand Périgueux n’occupera que 2900 m2 de l’ensemble du bâtiment. 

 
Un coût 12,3 millions d’euros 

La pose officielle de la première pierre a été l’occasion de rappeler qu’il s’agit d’un chantier de haute qualité environnementale et d’expliquer le financement de ce chantier qui s’élève à 12,3 millions d’euros. L’État apporte 2,1 millions, la Région 500 000 euros, le Département de la Dordogne 600 000 euros et la vente de biens du Grand Périgueux 2,3 millions d’euros.  La banque des territoires a quand à elle octroyé un prêt de 7,5 millions d’euros pour ce projet qui devrait être livré fin 2022. L’ancien siège du Grand Périgueux a lui été racheté par l’État qui y installera le nouveau commissariat de police. Le bâtiment a été baptisé du nom d’Aliénor, « une femme de caractère », comme l’ont souligné Mireille Volpato, comme conseillère départementale, et Delphine Labails, comme conseillère régionale. C’est aussi un hommage à l’histoire du Périgord et de l’Aquitaine .

Quant au préfet Frédéric Perissat, il a souligné une construction marquante « pour les vingt ou trente ans à venir à Périgueux ». L’ensemble devrait accueillir public et usagers au cours du deuxième semestre 2023. Le Pôle est situé à deux pas du Pôle multimodal où trains, bus, et vélos s’interconnectent.



 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Périgueux / Dordogne À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles