Le dépistage du cancer du sein, c’est toute l’année


En Dordogne, un collectif réunissant le Département, la CPAM, les médecins et les associations se mobilise pour améliorer la participation au dépistage du cancer du sein.

Les partenaires du dépistage du cancer du sein organisé en DordogneAqui.fr

Les partenaires du dépistage du cancer du sein organisé en Dordogne

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 16/09/2022 PAR Claude-Hélène Yvard

Le cancer du sein est celui qui cause le plus grand nombre de décès chez la femme. Son dépistage précoce permet de le guérir dans neuf cas sur dix. En Dordogne, la CPAM, le Conseil départemental, la ligue contre le cancer, les médecins souhaitent améliorer le taux de participation à ce dépistage organisé. Il concerne les femmes âgées de 50 à 74 ans. Sur le territoire départemental, il existe de fortes disparités géographiques. En 2021, le taux de participation est de 53,2 %, moins que la moyenne régionale. En octobre, de nombreuses manifestations sont organisées pour promouvoir ce dépistage.

En 2021, 21 528 périgordines, ont fait confiance au programme de dépistage du cancer du sein organisé et ont réalisé une mammographie. En 2021, le taux de participation est de 53,2 %, c’est inférieur à la moyenne régionale. Pour mémoire, dans le cadre de cette campagne de prévention, toute femme âgée de 50 à 74 ans, peut bénéficier d’une prise en charge  à 100 % de l’Assurance maladie, pour une mammographie de dépistage tous les deux ans.

“Nous avons un taux de participation régional de 54,6 % en 2021, soit 9,3 points de plus qu’en 2020, la Nouvelle-Aquitaine progresse mais doit poursuivre ses efforts pour atteindre les préconisations européennes de 70 %. Si le taux avait été de 70 %, nous estimons que nous aurions pu détecter 600 cancers de plus, soit autant de chances de guérison de plus », souligne Benjamin Gandouet, directeur du centre régional des dépistages des cancers de Nouvelle-Aquitaine.

Octobre rose et les manifestations organisées dans ce cadre sont l’occasion de promouvoir une démarche collective. Il s’agit de sauver des vies. Ce dépistage conduit au diagnostic précoce et à traitement optimal du cancer, souligne François Jambon, radiologue, président régional des radiologues libéraux. Il faut aussi rattraper le creux du Covid. 

Des inégalités territoriales et sociales

Des inégalités territoriales et sociales demeurent, des freins aussi. C’est pourquoi, la caisse d’Assurance maladie de la Dordogne a entrepris des actions de relance et d’informations ciblées sur les assurées n’ayant pas participé à ces programmes par l’envoi de mails et de SMS et messages vocaux.

“Nous avons fait le choix proactif de prendre les rendez vous. C’est le centre d’examens de santé de la CPAM qui contacte par téléphone les femmes destinataires d’une invitation non honorée dans les quinze mois suivants. Depuis mai 2022, 18 rendez-vous ont été pris dans les cabinets proches de chez elles. 131 assurées ont été appelées, 14 % ont donné leur accord. Nous poursuivons cette action dont nous évaluerons l’efficacité sur une période significative », explique Sophie Papon, directrice adjointe de la CPAM de la Dordogne.

Les habitantes du Périgord vert participent moins à ces actions de prévention (43 % de participation) que celles résidant en Bergeracois (plus de 60 %). Suite à ce constat, le centre hospitalier de Nontron et le Centre régional des dépistages des cancers de Nouvelle-Aquitaine s’associent le samedi 15 octobre pour une animation, afin de mobiliser le territoire. Il réunira une vingtaine d’acteurs : associations, collectivités, CPAM, Agence régionale de santé, MSA, professionnels de santé.

De nombreuses manifestations

Si cette campagne de dépistage du cancer du sein organisée a lieu toute l’année, le mois d’octobre est l’occasion d’une forte mobilisation de nombreuses associations dont la ligue contre cancer, le comité féminin. Plus de 200 manifestations seront organisées dans le département de la Dordogne, avec la participation de nombreux bénévoles, des collectivités, des entreprises, des établissements scolaires. Il y aura par exemple des concours de vitrines, des expositions d’artistes.  Il s’agit d’aller au plus près de la population. Le lancement d’octobre rose aura lieu le samedi 24 septembre à Périgueux. Les Foulées roses de Périgueux ont lieu ce jour là : au menu 6 km marche, 8 k de course pour tous. Le départ se fera de la place du 8 mai, près de la caserne des Pompiers.


Plus d’infos : la ligue contre le cancer en Dordogne. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Dordogne À lire ! SANTÉ > Nos derniers articles