La Région muscle sa recherche sur les risques littoraux


L'installation de l'unité "Risque côtier et changement climatique" du BRGM à Pessac est un premier pas vers la création d'un pôle de recherche international sur les risques littoraux

Littoral landaisJD

Littoral landais

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 13/09/2022 PAR Solène MÉRIC

De la mésaventure de l’immeuble Le Signal à Soulac aux conséquences tragiques de la tempête Xynthia, la Nouvelle-Aquitaine et ses 790 km de côte n’ignorent pas les dangers des risques littoraux. Elle n’ignore pas non plus l’aggravation de ces phénomènes, en lien avec le réchauffement climatique. Afin de renforcer l’effort de recherche et d’expertise dans ce domaine, le BRGM (Bureau de recherche géologiques et minières) transfère le pilotage de ses activités R&D liées aux risques côtiers d’Orléans à Pessac, avec la complicité du Conseil régional. Ensemble, ils visent la création d’un pôle d’excellence au niveau européen et international.

« Élaborer des scénarios pour savoir ce qui peut se passer ou ce qui ne se passera pas en termes de risques littoraux à court terme comme lors d’une tempête, et à plus long terme avec des projections à 2030, voire 2050 », voilà la mission de l’unité « Risque côtier et changement climatique » du BRGM dont la vingtaine de chercheurs et d’ingénieurs est en cours de d’installation à Pessac.

Les risques en question ce sont l’érosion et la submersion, que le dérèglement climatique tend à amplifier. Des phénomènes aux conséquences d’autant plus accrues au regard de la densification de plus en plus importante de ces territoires fragiles, mettant parfois en danger infrastructures, habitations, ainsi que de précieux écosystèmes naturels.

Vers la création d’un pôle d’excellence


Afin de « de réfléchir à des solutions pour s’adapter, proposer des stratégies de gestion et d’aide à la décision politique ainsi qu’à la prise de conscience de la société dans son ensemble », les chercheurs du BRGM se basent sur la collecte ou l’utilisation des données fournis par leurs partenaires locaux, explique le responsable de l’unité, Eric David. Parmi ces partenaires de recherche : les Universités de Bordeaux, Pau Pays de l’Adour et la Rochelle, le CNRS, l’INRIA, l’INRAE, le GIP Littoral Aquitain ou encore l’Observatoire de la côte Atlantique.

C’est bien ce « tissu académique très riche et l’habitude des élus de s’intéresser à la gestion du littoral » qui ont motivé le choix du BRGM à venir s’installer en Nouvelle-Aquitaine », avoue bien volontiers sa présidente Michèle Rousseau. Celle-ci voit d’ailleurs plus loin. Avec l’ensemble des forces en présence, elle appelle de ses voeux « la création d’un pôle d’excellence international de recherche » sur les risques littoraux et le changement climatique. La vingtaine de chercheurs arrivant à Pessac ne serait alors qu’une première étape de cette implantation.



Convention de 3 ans


Du miel, sans doute, aux oreilles d’Alain Rousset qui, à l’occasion de la signature d’un accord-cadre avec l’organisme de recherche, a rappelé avec satisfaction « le pari pris par la Région il y a plus de 10 ans de travailler avec des scientifiques. Il est précieux d’avoir des équipes scientifiques en prise avec le terrain, notamment dans un contexte de quintessence des crises tel qu’on l’a connu cet été avec les incendies et la sécheresse. »

Quant à la convention fraîchement signée pour une durée de 3 ans, elle vient acter le soutien de la Région au transfert de l’unité du BRGM ainsi que son accompagnement en termes d’investissement et de travaux de recherche, par le financement de bourses ou de thèses par exemple.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! ENVIRONNEMENT > Nos derniers articles