La filière caprine entre innovation et transmission


Dans les Deux-Sèvres, 7000 visiteurs sont attendus dès demain à Niort, au grand rendez-vous professionnel de la filière caprine : Capr'Inov

Photo d'illustration - chèvres filière caprineJulien Bonnet

Photo d'illustration - chèvres filière caprine

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 5 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 23/11/2021 PAR Solène MÉRIC

Les jeudi 24 et vendredi 25 novembre, la filière caprine pose ses animaux et le meilleur de ses pratiques au Parc des Expositions de Niort. Ce temps fort organisé tous les 2 ans permet aux professionnels de se retrouver et d’échanger sur leurs métiers, pratiques et enjeux au rythme d’un riche programme mêlant conférences, concours et présentations génétiques, dégustations et démonstrations. Technicité, savoir-faire, innovations mais aussi partage d’expérience et relations humaines seront au rendez-vous. Dans ce sens, et en amont du Salon, des circuits de visite sont organisés dès ce mardi sur plusieurs exploitations caprines. Autre signe du dynamisme de la filière dans la région.

La Nouvelle-Aquitaine, avec notamment ses emblématiques élevages du Poitou, est une des premières régions caprines européennes et se positionne en leader française. Avec plus de 1 200 exploitations laitières, 300 exploitations fermières (soit plus de 1000 producteurs), 350 000 chèvres, près de 250 M de litres de lait et plus de 65 000 t de fromages produits, elle porte à elle seule le tiers de l’économie caprine nationale ! Pas étonnant alors qu’à chaque nouvelle édition le Salon Capr’Inov, à vocation internationale et le seul du genre, s’agrandisse. Côté chiffres en effet, ce sont cette année 200 exposants qui s’installeront sur les 15 000 m2 de surface d’exposition proposée par le Parc des expositions de Niort. 7000 visiteurs y sont attendus, dont 17% de visiteurs étrangers venant de 25 pays !

Concours et saine émulation
Temps de rencontres et de partage, ce Salon international caprin, se veut aussi un temps fort d’émulation au sein de la filière. Outre les traditionnels concours et présentations de races, quatre concours sont dédiés aux pratiques des professionnels ainsi que des apprentis et élèves des établissements agricoles. Parmi eux : deux concours internationaux « historiques » autour de la qualité des produits.

L’un concerne les fromages et produits laitiers de chèvre, mettant en lice plus de 230 produits issus de la production d’une cinquantaine de 50 producteurs de 8 pays, l’autre se dédie aux produits transformés de viande caprine. Au chapitre des saveurs, démonstrations et dégustation seront notamment à retrouver au sein du pôle « Viande » reconduit cette année.

Autre concours, qui verra se tenir là sa première édition, le rendez-vous « Capr’Inov et vous ? ». Objectif : mettre en lumière l’ingéniosité des professionnels actuels et futurs en récompensant leurs meilleures astuces, qu’elles soient matérielles ou immatérielles, afin d’améliorer l’efficacité du travail, les performances de l’élevage, et/ou de réduire la pénibilité, tant dans l’organisation du travail que dans la conduite du troupeau.


Attractivité, jeunesse et transmission
Au rayon des concours et des nouveautés toujours, la 9ème édition de Capr’Inov, lance le premier challenge caprin des établissements scolaires agricoles : « Capr’ICup ». Destinée aux jeunes de 15 à 25 ans, cette compétition dynamique rassemblera des jeunes d’établissements scolaires agricoles (MFR, lycées, écoles d’ingénieurs…) de toute la France.

Véritables Olympiades de la filière caprine, 80 élèves s’y affronteront autour de plusieurs épreuves écrites, techniques mais aussi de présentations et de démonstrations. Au menu : des quizz, des épreuves de pointage, de traite ou bien encore de présentation d’animaux lors du concours caprin. Durant les 2 jours du Salon, un espace de 500m² sera entièrement aménagé et dédié à cette compétition qui se déroule sous les yeux du public. L’enjeu étant de mieux faire connaître la filière caprine française, et, pourquoi pas, de susciter des vocations chez les futurs diplômés.

Une attractivité du secteur qui sera bel et bien au cœur des attentions avec la mise en place de l’espace #EleveurCaprinDemain dédié à l’installation et à la transmission qui accueillera les lycées et collégiens de la région pour leur présenter la filière à travers des témoignages de jeunes éleveurs, des jeux et une chasse au trésor, ou bien encore de mini-conférences.

Cet enjeu du renouvellement des générations marquera également un des temps fort du Salon dans le cadre de la Quinzaine de la transmission : une conférence intitulée « La transmission en agriculture, une histoire humaine avant tout ! », organisée par la Chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, et retransmise sur agriweb.tv.

Ateliers techniques et informations


Mais Capr’Inov, c’est évidemment aussi pour les professionnels de la filière l’occasion d’échanges techniques et d’informations concrètes sur des méthodes de productions innovantes à travers un pôle d’ateliers techniques « Capr’I Tech » animé par des experts, ainsi que de très nombreuses conférences sur des sujets plus généraux et variés autour de l’élevage caprin, proposées ici par les partenaires du monde agricole. Au programme notamment, les conséquences de l’augmentation des prix des matières premières, l’adaptation de sa chevrière face aux canicules, l’utilisation des plantes en santé caprine ou bien encore, des thématiques plus directement liées aux débouchés commerciaux de l’activité.

Enfin, puisqu’il n’ y a pas d’élevage caprin sans chèvres : elles seront bel et bien au rendez-vous de ce Capr’Inov 2021; les Hall 1 et 3 du Salon, présentant aussi des races peu présentes dans les élevages.  L’occasion de découvrir ou redécouvrir les belles races Angora, Pyrénéenne, Lorraine, Poitevine, Rove, Savoie, Provençale, Chèvre des fossés ainsi trois races espagnoles : Floride, Malagueña et Murciano-granadina.

 

 

Dans le cadre de la Quinzaine de la Transmission , focus sur la conférence « La transmission en agriculture, une histoire humaine avant tout ! » :

Après une introduction de Dominique Chapolard, secrétaire général de GAEC et Sociétés, et de Julien Rougier, Président de la Commission Régionale Installation et Transmission de la Chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, Eric Ferre, chef de projet régional «  des Chambres d’agriculture Nouvelle-Aquitaine /actions transmissions » développées par le réseau des CDA, présentera des données régionales et nationales sur la cessation d’activité, la transmission et l’installation et le contexte. Il sera accompagné par Danièle Guilbaud, coach et médiatrice.
Au programme également, des témoignages et des échanges entre des cédants, des repreneurs, des conseillers transmission des Chambres d’agriculture et les invités.
Trois reportages viendront en outre illustrer les débats mettant en avant l’accompagnement individuel d’un cédant qui cherche des repreneurs, la prise de conscience d’un cédant acteur de sa transmission, avant l’échéance par des formations collective, et enfin la mise en relation d’un cédant et d’un repreneur par le biais du parrainage.
Rendez-vous à suivre mercredi 24 novembre à 14 h 30 par la Chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, ou par retransmission en direct sur agriweb.tv

 

Programme détaillé : https://www.caprinov.fr/
Billetterie : https://www.billetweb.fr/caprinov1
Entrée soumise aux restrictions sanitaires en vigueur


Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Niort / Deux-Sèvres À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles