Bordeaux: La Cité du Vin se précise


RB

Bordeaux: La Cité du Vin se précise

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 26/10/2015 PAR Romain Béteille

Des lignes qui évoquent le vignoble, une couleur ambrée et la forme du futur bâtiment qui sortira de terre en juin 2016, soit trois ans après le début de sa construction : le nouveau logo de la “Cité du Vin” (c’est donc son nom officiel) a enfin été dévoilé ce lundi 26 octobre à l’Hôtel de Ville de Bordeaux, après quelques tâtonnements entre les “civilisations” et le “centre touristique et culturel du vin”, son nom de départ. Philippe Massol, son directeur, affirme “l’équipe devrait rapidement passer de 25 à 100 personnes”. Selon lui, “il a fallu très longtemps” pour aboutir à ce concept épuré de Cité du Vin. “On a fait faire une étude par une agence et on s’est rendu compte que le mot “civilisation” nuisait à l’image du projet”. Pour ce nouveau logo simplifié, les équipes ont fait appel à Inoxia, une agence de communication bordelaise. Il devrait être affiché un peu partout durant les prochains mois, jusqu’à la date fatidique du 2 juin, qui prévoit l’ouverture du site, et notamment le 14 janvier lors du lancement officiel de la Fondation pour la Culture et les Civilisations du Vin (dont le nom ne change pas). 

On connaît notamment le prix du ticket d’entréeQuelques informations plus concrètes sur le bâtiment en lui-même ont également été dévoilées. On connaît notamment le prix du ticket d’entrée, qui devrait être affiché aux alentours d’une vingtaine d’euros et donnera droit à un verre et un accès au belvédère, qui offrira une très belle vue sur la ville. Entre janvier et mars, les équipes de la Cité du Vin procèderont aux aménagements extérieurs. Construite sur sept étages, elle en proposera cinq ouverts au public, qui pourra acheter et déguster sa bouteille sur place. Le premier étage devrait principalement servir pour proposer des activités culturelles, notamment trois expositions temporaires par an à compter de 2017. Le deuxième étage devrait comporter une grande partie multimédia. Enfin, Nicolas Lascombes (La Brasserie Bordelaise, La Terasse Rouge) proposera des menus aux alentours des vingt euros le midi. Le défi est plus que bordelais, il est international, puisque la Cité du Vin vise les 450 000 visiteurs dès sa première année d’exploitations. Gageons que cette nouvelle identité visuelle devrait les attirer.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Gironde À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles